répétitions

Comment éviter les répétitions en français ?

Nous avons vu, pour améliorer vos productions écrites et orales, comment enrichir votre vocabulaire. Voyons maintenant comment éviter les répétitions en français.

Vous ne le savez pas encore ? Les Français détestent les répétitions, c’est-à-dire l’utilisation d’un même mot ou groupe de mots dans plusieurs phrases, surtout à l’écrit.

Par exemple, cet extrait de lettre pourrait énerver un correcteur d’examen :

Votre projet de festival de cinéma à Toulouse me semble une excellente idée. Un festival de cinéma permettrait de développer le tourisme à Toulouse. Cependant, l’organisation de ce festival de cinéma pourrait rencontrer des difficultés d’organisation à Toulouse.

Selon vous, comment reformuler ce texte pour éviter les répétitions ?

Voilà un exemple :

Votre projet de festival de cinéma à Toulouse me semble une excellente idée. Il permettrait de développer le tourisme dans notre ville. Cependant, l’organisation de cette manifestation pourrait rencontrer des difficultés d’organisation.

Voyez-vous quelles techniques j’ai utilisées ? Les techniques disponibles pour éviter les répétitions sont nombreuses en français mais en voici 4, assez simples, qui vous permettront d’améliorer sensiblement vos productions.

1. Ne pas répéter !

Eh oui ! Pour éviter les répétitions, commencez par supprimer les informations qui sont déjà connues de votre lecteur ou interlocuteur. Reprenons l’exemple ci-dessus. Il s’agit d’une lettre qui parle d’un projet à Toulouse. Indiquez une seule fois le lieu du projet est suffisant. Il est inutile de le répéter dans toute la lettre.

2. Remplacer par des pronoms

Vous disposez d’une grande gamme de pronoms pour remplacer des noms : les pronoms personnels sujets (il, elle…), les pronoms compléments (le, la, en, y…), les pronoms possessifs (son, sa..), les pronoms relatifs (qui, que…), les pronoms démonstratifs (celui-ci, celle-ci…), etc.

Exemple : dans son dernier essai, le sociologue Dominique Wolton démontre que la francophonie n’est pas « démodée ». Elle est, au contraire, la voie de l’avenir.

3. Remplacer par des synonymes

Il s’agit de remplacer un nom par un autre nom qui a un sens identique ou très proche.

Exemple : Aujourd’hui, un livre sur cinq est vendu en grande surface. Les ouvrages sont aussi présents dans les stations-service des autoroutes.

4. Remplacer par des concepts

Les concepts sont des mots généraux qui permettent de définir quelque chose (qu’est-ce que c’est ?) ou quelqu’un (qui est-ce ?).

Exemple : Un rapport élaboré à l’occasion du lancement en France d’un programme de mobilisation contre la contrefaçon n’hésite pas à qualifier cette activité illicite de véritable « fléau ».

Souvent, l’utilisation d’un concept, en plus d’éviter une répétition, permet d’apporter une information supplémentaire. Dans cette phrase, « activité » évite de répéter « contrefaçon » et l’adjectif « illicite » complète l’information. C’est une technique très utilisée par les journalistes. Dans cet autre exemple, le nom de la femme est remplacé par une information sur sa vie personnelle :

À trente-huit ans, Florence Devouard est une de ces figures qui, dans l’ombre, font internet. C’est depuis le salon de sa maison que cette mère de famille préside l’encyclopédie en ligne.

Remarquez que ces concepts sont généralement précédés d’un pronom démonstratif : cette mère de famille.

À vous !

Entraînez-vous maintenant à appliquer ces techniques grâce à ces 2 activités.

Activité 1

Activité 2

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production écrite DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.