10 stratégies pour améliorer la production orale

Production orale en tandem

Les stratégies sont des méthodes de travail, et surtout des habitudes, qui permettent de faire des progrès rapides en français, notamment en production orale. Je vous propose dans cet article de faire un point rapide sur les stratégies essentielles. Il n’est jamais trop tard pour les adopter !

Quelles stratégies pour améliorer la production orale ?

Testez-vous un peu. Regardez cette liste de stratégies et dites si oui ou non vous les utilisez. Puis lisez mes conseils.

1. Vous écoutez régulièrement du français.

La compréhension et la production sont très liées. En écoutant du français, vous développez votre vocabulaire et vous mémorisez des modèles de phrases. De plus, les sujets imposés dans les examens comme le DELF B2 sont toujours liés à l’actualité. Il est donc nécessaire de s’informer en écoutant des nouvelles à la radio ou à la télévision. Mais pratiquez aussi pour le plaisir, en regardant des films ou en écoutant des chansons.

2. Vous observez les règles d’organisation.

Il est important de savoir observer et analyser. Quand vous écoutez un exposé argumentatif par exemple, notez comment les idées s’organisent, comment on conclut… Analysez également les différences entre l’écrit et l’oral. A l’oral, on tolère plus facilement les répétitions, les hésitations…

3. Vous pratiquez l’oral seul.

Cela vous étonne ? Pourtant, se parler « mentalement » (dans sa tête) est un exercice qui n’a que des avantages. D’abord, vous pouvez pratiquer partout (dans le bus pour aller à l’université…). Ensuite, imaginer un dialogue ou un exposé dans sa tête permet de s’entraîner sans stress. C’est enfin un excellent moyen de mémoriser et de savoir ce que vous avez encore besoin d’apprendre.

4. Vous pensez en français quand vous parlez.

C’est indispensable ! Préparer des phrases « dans sa tête » en langue maternelle puis traduire mot à mot en français donne de mauvais résultats. Pensez plutôt par notions et fonctions, c’est-à-dire avec des phrases modèles. Par exemple, comment on exprime la conséquence en français ? Quelles phrases avez-vous déjà en mémoire ?

5. Vous trouvez normal de parler dans une langue étrangère.

Vous vous trouvez bizarre quand vous parlez en français ? Vous craignez d’être ridicule ? C’est normal ! Mais cela veut dire aussi que vous manquez de pratique… À partir du niveau B2, parler français doit devenir une routine et même, je l’espère, un plaisir ! Pensez qu’apprendre une langue c’est s’ouvrir à une autre culture. En général, cela entraîne des changements positifs !

6. Vous n’avez pas peur de faire des erreurs.

La peur de faire des erreurs peut être bonne ou mauvaise ! Mauvaise, si elle vous « bloque » dans l’expression. Faire des erreurs est normal. C’est comme cela que l’on apprend. Donc, parlez le plus possible et ne cherchez pas la perfection. En revanche, cette peur est bonne, si elle vous pousse à apprendre toujours plus, à contrôler vos erreurs, surtout pendant un examen !

7. Vous vous évaluez régulièrement.

En fait, cette stratégie est valable dans tous les domaines. Pour faire des progrès rapides, il faut se poser beaucoup de questions. Après un exposé par exemple, repassez-vous le « film » dans la tête : est-ce que j’ai bien utilisé les connecteurs ? Est-ce que mes arguments étaient clairs ? Est-ce que les auditeurs avaient l’air convaincu, etc.

8. Vous repérez vos erreurs.

Connaissez-vous vos erreurs les plus fréquentes ? Est-ce que vous vous écoutez quand vous parlez ? Est-ce que vous corrigez une erreur quand vous la remarquez ? Cette capacité d’autocorrection est très appréciée lors des examens.

9. Vous enregistrez vos productions.

Je sais bien que l’exercice peut être très pénible… mais il est très efficace. Enregistrez le plus possible vos productions orales. Même des productions courtes comme la répétition de phrases modèles, cela vous aidera à les mémoriser. Réécoutez vos productions avec un objectif différent à chaque fois : une écoute pour vérifier le contenu, une autre pour repérer les problèmes de prononciation, etc.

10. Vous pratiquez l’oral avec un ami.

De nombreux scénarios sont possibles pour travailler l’oral en tandem (par 2). Ensemble, vous pouvez chercher des idées, débattre en jouant des rôles opposés (l’un est pour une solution X, l’autre contre). Vous pouvez également évaluer vos productions selon des critères précis et en justifiant les notes que vous donnez, comme je l’ai déjà montré pour la production écrite. Ces échanges sont toujours enrichissants.

À vous !

Utilisez-vous d’autres stratégies pour améliorer votre production orale ? Quelles difficultés rencontrez-vous ? Partagez avec nous dans les commentaires !

Vous pouvez aussi consulter mon article similaire pour améliorer la production écrite, si vous ne le connaissez pas encore.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Production orale DELF B2

Enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.

6 Commentaires

    amina

    bonjour.à votre avis pour améliore mon français j’ai besoin des cours de français ou bien non c’est à dire est ce que jai besoin de s’inscrire au centre du langue pour apprendre les régles de français ou bien non merci et bon courage.

      Stéphane

      Question difficile Amina ! Cela va dépendre :
      – de votre niveau : à partir d’un B2, c’est possible de continuer à apprendre sans professeur ;
      – de votre objectif : qu’est-ce que vous voulez apprendre en français exactement ? Est-ce que c’est possible de l’apprendre sans aller en classe ?
      – de votre capacité à l’auto-apprentissage : est-ce que vous savez travailler seule ? Est-ce que vous avez assez de motivation ?

      Si vous répondez non à une question, à mon avis il vaut mieux aller en classe 😉

    alia

    mon reve de parler facilement le français je comprends mais je prend du temps pour former des phrases

      Stéphane

      Bonjour Alia, il faudrait chercher à savoir pourquoi vous prenez du temps à former des phrases. Est-ce que vous préparez toute la phrase dans votre tête avant de parler ? Est-ce que vous traduisez dans votre tête ? Ces 2 habitudes sont très mauvaises. Essayez de parler directement en français et n’oubliez pas que l’important est de communiquer. Une phrase n’a pas besoin d’être parfaite pour être comprise et la personne avec qui vous parlez peut vous aider à finir votre phrase !

      Et enfin, est-ce que vous pratiquez souvent l’oral seule ? C’est efficace.

    Mohamed

    Mon histoire avec le français, elle est simple mais compliquée en même temps. J’ai le malheur parfois de bafouiller une phrase en public, je sais pas peut-être par manque de confiance en moi, ou parce que j’ai peur de commettre des erreurs. De ce fait quand je parle davant les gens je m’embrouille et je perds le contrôle de tout ce je dise, j’me mets dans un état que j’aime pas du tout (j’ai tendance à essayer de faire tout court pour terminer, j’abandonne au lieu d’essayer de convaincre avec des phrases structurées suivant un enchaînement logique 🙁 ). Bref, c’est mon grand souci aujourd’hui et mon grand, le fait défi d’arriver à débattre en public avec un vocabulaire riche et ordonné. Mais j’ai essayé depuis deux ans, je ne sais pas l’astuce quoi pour m’en sortir et y arriver. Je ne sais pas s’il s’agit d’une question du temps ou d’un problème psychologique.

      Stéphane

      Bonjour Mohamed, difficile de vous conseiller quand on ne connaît pas bien votre parcours. Mais est-ce que vous avez le même problème quand vous parlez en public dans votre langue maternelle ? Ou c’est seulement en français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*