Robot au travail

Sujet de production orale delf B2

Le progrès scientifique et le monde du travail sont 2 des thèmes parmi les plus fréquents à l’examen du delf B2. Il est donc particulièrement recommandé de lire la presse sur ces sujets et d’enrichir son vocabulaire sur les problématiques actuelles. Voici pour vous entraîner un sujet de production orale du delf B2 avec un modèle de plan.

Découvrons le sujet

Les robots vont-ils nous prendre nos emplois ?

Une récente étude du cabinet McKinsey annonce que de nombreux emplois seront touchés par l’automatisation, y compris dans les secteurs où on s’y attendrait le moins. Dans le droit par exemple, une start-up britannique permet déjà de contester des contraventions de manière automatique, sans l’intervention d’un avocat. Ou encore dans la presse où des programmes informatiques sont chargés de rédiger des articles sur le sport ou la finance. Cependant une autre étude, conduite par le Conseil d’orientation pour l’emploi cette fois, affirme que moins de 10% des métiers disparaîtront. Ce qui s’annonce plutôt, c’est une collaboration avec des robots affectés à des tâches répétitives. Par ailleurs, la robotisation à grande échelle, comme on peut l’observer au Japon, génère de nouveaux emplois, selon le principe de la ‘destruction créatrice’ de l’économiste Schumpeter. La tâche du travailleur consistera en effet à apporter ce contact… humain devenu encore plus précieux.

D’après Jérôme Colombain, Franceinfo, 13.02.2017

Modèle de plan

L’article présente les résultats inquiétants d’une étude sur l’automatisation des métiers. En effet selon cette étude de nombreux emplois risquent d’être remplacés par des robots. Cependant une autre étude vient nuancer ces résultats en démontrant que c’est plutôt une collaboration avec les robots qui se prépare.

Je propose la problématique suivante : les robots représentent-ils une menace pour l’emploi ?

Et voici un exemple de plan dialectique en 3 parties. Dans la première partie, il s’agit d’analyser la menace que représente l’automatisation. La deuxième partie vient nuancer les arguments de la première. On y montre que de nombreux emplois ne sont pas menacés du fait des limites de la robotisation. Enfin, il s’agit d’aller plus loin en décrivant l’évolution probable du travail.

 I. L’automatisation : des progrès inquiétants

1. C’est déjà le présent

  • Suppressions d’emplois dans l’industrie : la production en usine est déjà largement automatisée, par exemple dans l’industrie automobile…
  • L’essor du numérique : les progrès fulgurants de l’informatique depuis sa création, par exemple l’impression en 3D…

2. Évolutions à venir

  • Développement toujours recherché par les industriels car permet de réduire les coûts de production…
  • L’intelligence artificielle : recherches prometteuses qui vont toucher des secteurs que l’on pouvait croire protégés : les acteurs virtuels au cinéma, la rédaction d’articles de presse par des ordinateurs…

II. Vers une collaboration ?

1. Besoins de savoir-faire

  • Tâche versus métier : un robot exécute des tâches répétitives, un métier demande des compétences complexes : coiffure, cuisine, etc.
  • Des auxiliaires, pas des remplaçants : les robots délivrent des tâches pénibles et permettent de se concentrer sur les tâches complexes…

2. Le contact humain

  • Différences entre secteurs : distinguer l’industrie et le secteur des services où la menace de l’automatisation est moins grande.
  • Métiers où le contact humain est indispensable : enseignant, conseiller, médecin… Là aussi, le robot collabore sur certaines tâches, mais il ne peut pas remplacer.

III. Le travail de demain

1. Nouveaux emplois

  • La destruction créatrice : selon ce principe, le développement de l’automatisation crée de la richesse qui crée plus de nouveaux emplois qu’elle n’en supprime.
  • Quels nouveaux emplois ? Pour commencer, les emplois liés à la robotisation (fabrication, maintenance…)

2. Nouvelles compétences :

  • Compétences numériques : l’automatisation exige des compétences de haut niveau… Besoin de se former tout au long de la vie…
  • Anticiper : l’évolution est imprévisible, et comme toujours le manque d’informations représente un danger, en particulier pour les jeunes au moment de choisir un métier…

À vous !

À vous de jouer maintenant ! Préparer votre monologue sur ce même sujet et entraînez-vous à le présenter. Je vous conseille vivement de vous enregistrer. Vous pourrez ensuite vous réécouter et même essayer d’évaluer votre production grâce à cette grille de critères. Si vous ne savez pas encore comment le préparer, je vous invite à consulter mon modèle où je décris toutes les étapes de la préparation d’un monologue.

N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires de cet article. Je serais ravi de vous aider !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

production orale

Modèle de production orale au delf B2

Je vous propose d’observer « en direct » un modèle de production orale au delf B2. Comme vous le savez, cette épreuve vous demande de préparer un exposé (appelé monologue suivi) à partir d’un extrait d’article de presse. Si vous ne connaissez pas encore l’organisation de l’examen du delf B2, je vous invite à lire mon guide « Objectif DELF B2 » qui la présente en détail.

Dans cet article, vous  pourrez :

  1. Observer, pas à pas, comment on prépare un monologue suivi ;
  2. Proposer votre production pour obtenir des conseils ;
  3. Écouter mon modèle d’exposé (accès réservé aux membres de Commun français).

Découvrons le sujet

Voici un extrait d’article de presse, tel que vous pouvez le rencontrer à l’examen :

La majorité des français favorables au télétravail…
Selon une enquête Ipos menée en ligne, 65% des employés de bureau plébiscitent le travail à domicile, alors qu’ils ne sont que 24% à le pratiquer. Parmi ses avantages, les sondés mettent en avant le bien-être. Le télétravail permettrait en effet de réduire les embouteillages et de choisir son rythme de vie, deux arguments auxquels les habitants de la région parisienne attachent beaucoup d’importance. En revanche, les salariés sont sceptiques en ce qui concerne les contacts professionnels. 44% estiment en effet que le télétravail nuit aux relations entre collègues.

D’après 20 minutes, le 03.11.2016.

Préparation du sujet

1. Je planifie mon exposé.

1.1. J’analyse le sujet.

Dans ce type d’exercice, l’analyse du sujet n’a qu’un seul but : poser une problématique qui va guider votre exposé. L’article n’est qu’un point de départ pour la discussion. On ne vous demande pas d’expliquer le texte. On ne vous demande pas de le résumer. Vous avez seulement besoin de :

  • dégager le problème soulevé dans le texte ;
  • relever rapidement les informations essentielles du texte ;
  • formuler une problématique.

Quel est le problème ?

Cet article, bien que très informatif, pose un problème qui peut être sujet de débat : les avantages et les inconvénients du télétravail pour les employés. Le télétravail se dit aussi travail à distance ou travail à domicile. Il désigne toutes les situations où l’employé ne travaille pas dans les locaux de son entreprise.

Quelles sont les informations essentielles ?

La source de cet article (nom du journal, date) n’est pas très utile ici. En revanche, le contexte de rédaction de l’article est important pour bien le comprendre. À quelle occasion est-il écrit ? Je note que le texte présente les résultats d’un sondage réalisé par l’institut Ipsos. Selon celui-ci, les Français sont majoritairement pour le télétravail. Je peux relever 2 avantages cités : réduction des embouteillages et meilleur rythme de vie. Je relève aussi cet inconvénient : le manque de contacts professionnels.

Je ne suis pas du tout obligé de traiter ces avantages et inconvénients dans mon exposé. Mais ils seront utiles pour ma recherche d’idées. Je vais pouvoir les développer, les compléter ou les contester…

Quelle problématique ?

Un exposé argumentatif doit toujours répondre à une question. Cette question permet de guider les idées, de ne pas partir « dans tous les sens ». Elle aide les auditeurs à comprendre mon point de vue. À la fin de mon exposé, je dois avoir répondu clairement à cette question.

Souvent plusieurs problématiques sont possibles. Mais il faut toujours rester près du problème soulevé dans le texte. Cet article m’invite à formuler une problématique très simple, par exemple : Pour ou contre le télétravail ? Ou bien un peu plus précis : Faut-il encourager les entreprises à développer le télétravail ?

1.2. Je cherche des idées.

Je commence par noter le plus vite possible toutes les idées et les exemples que je trouve, sans les classer. Je vais donc chercher des arguments favorables (avantages) et des arguments défavorables (inconvénients) au télétravail. Je n’oublie pas de chercher aussi des exemples.

Avantages :

  • C’est écologique : on réduit les déplacements en voiture.
  • C’est un gain de temps : je ne passe plus des heures dans le métro.
  • C’est plus d’autonomie : je peux organiser mes horaires de travail.
  • Une meilleure vie de famille : on peut consacrer plus de temps à ses enfants.
  • L’entreprise gagne plus : le salarié moins stressé est plus productif.
  • L’entreprise fait des économies : moins de bureaux, moins de frais généraux (électricité, etc.).

Inconvénients :

  • Des problèmes de contrôle pour l’entreprise : comment être certain qu’un employé travaille ?
  • Risque de solitude : le télétravail diminue les contacts professionnels.
  • Confusion vie professionnelle / vie privée : un travailleur à domicile risque d’être plus souvent dérangé par sa famille.
  • Pas toujours économique pour l’employé : des frais peuvent passer à sa charge (électricité, etc.)

1.3. Je prépare un plan

Un plan est indispensable pour exprimer mon opinion de façon claire et organisée. Avec une problématique de type « pour ou contre », c’est assez simple. Tout dépend de mon opinion (ma conclusion) générale. Suis-je pour ou contre ? Si je suis pour, il est préférable de garder mes arguments favorables pour la deuxième partie. C’est souvent plus efficace.

Ensuite, j’essaie de classer mes idées le mieux possible pour éviter les répétitions.

Par ailleurs, je n’oublie pas comment on note un plan. Mon plan doit être assez détaillé et précis. Mais, présenter un exposé ce n’est pas lire un texte à voix haute. Je ne dois pas essayer d’écrire des phrases (et je ne le peux pas en 30 minutes !).

Voici mon plan :

I. Inconvénients du télétravail

1. Manque de contact

  • Risque de solitude. Travail en solo, difficile à supporter pour de nombreuses personnes. Nécessité de ménager des temps de rencontres. Voir également les espaces de travail collectifs.
  • Problème d’efficacité. Difficultés du travail en équipe. Prévoir des temps de réunion.

2. Confusion vie privée / vie professionnelle

  • Risque de dérangement. Pour la famille, travailleur à domicile = toujours disponible. Sollicitations fréquentes pour des problèmes domestiques. Passer un « contrat » avec les membres de la famille.
  • Manque de repères. Responsabilité de son emploi du temps. Apprendre à se discipliner mais aussi à se ménager des plages de repos suffisantes.

II. Avantages du télétravail

1. Avantages économiques

  • Pour l’entreprise : réduction des frais de fonctionnement (eau, électricité, bureaux). Meilleure productivité de l’employé, moins stressé chez lui.
  • Pour l’employé : réduction des frais de transport. Moins de repas à l’extérieur. Mais bien négocier avec la direction le remboursement des charges (internet, téléphone, etc.)

2. Meilleure qualité de vie

  • Meilleur rythme de vie. Moins de temps passé dans les transports. Moins de fatigue et de stress. Plus de temps pour sa famille.
  • Moins de pollution. Plus de télétravail, moins de transport. Solution efficace de lutte contre la pollution si on peut la généraliser.

2. Je présente mon exposé.

Je dispose d’environ 10 minutes pour présenter mon exposé. Je commence par une introduction qui annonce mon plan. Je prends le temps de développer mes arguments et de les illustrer par des exemples. Je consulte mon plan pour ne rien oublier. Mais je n’oublie pas de parler naturellement et de regarder les examinateurs. Enfin, je pense à contrôler mes erreurs. Je n’hésite pas à refaire une phrase si elle est incorrecte.

À vous !

À vous de travailler maintenant ! Vous pouvez préparer votre monologue sur ce même sujet. Ensuite, enregistrez-vous. Mettez votre fichier en ligne grâce à un service comme Soundcloud et postez le lien de votre fichier dans un commentaire ci-dessous. Si vous ne savez pas le faire, je vous conseille un service très simple à utiliser : Vocaroo. J’aimerais beaucoup entendre votre voix !

En bonus : mon exposé à écouter !

Les membres de Commun français peuvent télécharger un fichier MP3 qui contient mon exemple d’exposé.

Pour devenir membre de notre communauté, c’est très simple. Il suffit de vous inscrire avec votre adresse e-mail :


 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

écrire un essai au delf B2

Écrire un essai au DELF B2

Après avoir vu un exemple de lettre, je vous propose de voir comment écrire un essai au Delf B2. Cet article est extrait de mon guide production écrite Delf B2.

Qu’est-ce qu’un essai ?

Un essai est un type de texte argumentatif où vous devez exprimer votre opinion personnelle. C’est un texte académique qui n’a pas de destinataire particulier (contrairement à la lettre par exemple). Il doit comprendre une introduction, un développement en 2 ou 3 parties et une conclusion.

Consigne de l’essai

Le sujet que je vous propose porte sur les loisirs, un des thèmes les plus fréquents à l’examen du delf B2.

Les bienfaits de la lecture sont déjà connus. Pourtant, une étude scientifique récente révèle une découverte surprenante : lire des livres permettrait de vivre plus longtemps. Un argument décisif qui pourrait redonner aux jeunes le goût de lire ! Qu’en pensez-vous ?
Vous exprimerez votre opinion personnelle dans un essai argumenté et construit de 250 mots environ.

Modèle

Et voici l’exemple de production que je vous propose.

Les jeunes liraient de moins en moins et il deviendrait absolument nécessaire de leur redonner le goût de la lecture. Nous essaierons d’une part de rappeler ses bienfaits. Nous montrerons d’autre part que le plaisir de lire n’a pas disparu, mais que ses modes ont changé.

Les bienfaits de la lecture sur les études sont tout d’abord évidents. Un jeune qui lit enrichit ses connaissances. En développant son vocabulaire, il améliore notamment ses capacités de rédaction. De plus, le lecteur régulier, puisqu’il apprend ainsi à concentrer son attention, obtient de meilleurs résultats scolaires.

Par ailleurs, la lecture n’est pas moins bénéfique pour la santé. On sait déjà qu’elle agit contre le stress. Elle permet d’échapper un moment aux angoisses du quotidien. On peut affirmer également qu’en stimulant le cerveau, elle retarde à long terme les effets du vieillissement et constitue un moyen de lutter efficacement contre la maladie d’Alzheimer.

Cependant, tous ces bienfaits s’effaceraient devant la concurrence des nouveaux médias. Il faut bien reconnaître que les jeunes lisent de moins en moins de livres. Les jeux vidéo et les séries télévisées offrent des moyens d’évasion bien plus réalistes et convaincants que les romans. Toutefois, on constate que des succès au cinéma comme Harry Potter peuvent augmenter l’achat des romans, car il permet aux lecteurs de prolonger l’expérience des films.

L’arrivée d’un nouveau média comme internet et surtout des réseaux sociaux aurait pu faire craindre la fin de la lecture. Mais c’est exactement le contraire qui se produit : l’internaute lit et écrit une quantité de messages ! Par conséquent, la lecture n’a pas diminué, mais elle est devenue plus sociale. Elle est de même plus fragmentée. Les jeunes qui lisent encore des livres préfèrent les lire en feuilleton, comme le montre le succès des applications qui diffusent un chapitre de roman par jour.

En définitive, il est inexact d’affirmer que les jeunes lisent moins et qu’il faudrait leur redonner le goût de la lecture. Ils n’en ignorent pas les bienfaits, mais leurs pratiques évoluent rapidement. Ils lisent sans doute moins de livres, mais leur exposition à l’écrit n’a pas diminué avec les nouveaux médias, bien au contraire.

À vous !

À vous de travailler maintenant ! Vous pouvez écrire votre essai et le poster dans un commentaire sous cet article. Je vous donnerai ensuite des conseils pour améliorer votre texte, si vous en avez besoin.

En bonus : un deuxième essai !

Les membres de commun français peuvent télécharger une version PDF de cet article. Avec en bonus un deuxième essai et son modèle.

Pour devenir membre de notre communauté, c’est très simple. Il suffit de vous inscrire avec votre adresse e-mail :


 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Production écrite DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.

un candidat traitant un sujet de production écrite delf B2

Sujet de production écrite DELF B2

Sur internet, vous ne trouverez pas beaucoup de sujets de production écrite pour le DELF B2. Pourtant, des étudiants me demandent souvent comment faire pour réussir une expression écrite.

Dans cet article, je vous propose mieux qu’un sujet ! Vous allez pouvoir :

  • Observer un modèle de préparation : je vais préparer le sujet devant vous ;
  • Poster votre texte pour obtenir des conseils ;
  • Lire mon modèle de texte (réservé aux membres de commun français).

Découvrons le sujet

Lisez d’abord la consigne :

La mairie de votre ville a décidé d’abattre de nombreux arbres pour agrandir le marché du Nouvel An. Au nom de votre association qui agit pour l’environnement, vous écrivez au maire pour exposer les inconvénients de ce projet et proposer une autre solution plus écologique. (250 mots environ)

Préparation du sujet

Une production écrite se fait en 3 étapes essentielles : planifier, rédiger, réviser.

1. Je planifie

1.1. J’analyse le sujet

Bien analyser le sujet, c’est comprendre la situation de communication à partir des informations de la consigne. Je devrai sans doute aussi imaginer d’autres informations. Pour cela, je vais me poser les questions suivantes :

Qui suis-je selon la consigne ?
Je suis membre d’une association de protection de l’environnement. Donc je n’écris pas à titre individuel. J’écris en tant que représentant (au nom de…) de mon association. Je ne vais pas parler de mes problèmes personnels, mais d’un problème qui touche une collectivité.

Pour être plus réaliste, mon association devrait avoir un nom. J’imagine par exemple : « Uni-Vert » !

Quel est le problème ?
Mon association s’oppose à la décision de supprimer des arbres sur la place qui accueille le marché du Nouvel An. Ce marché a donc lieu une fois par an seulement. Mais il doit avoir beaucoup de succès puisqu’il est devenu nécessaire de lui réserver plus de place.

À qui dois-je écrire ?
Au maire de ma ville. Je peux imaginer laquelle. Je vais par exemple, pour faire plus réaliste, prendre le nom d’une ville française. Mais c’est surtout la fonction de mon destinataire qui est importante. Un des objectifs d’un maire est de développer l’activité économique de sa ville. Il ne va pas renoncer facilement au projet d’agrandir le marché, mais mon association pourrait peut-être lui proposer un autre moyen de le faire.

Quel type de texte ?
D’abord, c’est un texte argumentatif, comme pour tous les sujets du DELF B2. Je dois organiser mes idées selon un ordre logique. De plus, il s’agit d’une lettre formelle. Mon texte doit respecter un code de présentation : mes coordonnées en haut à gauche, puis l’objet, le lieu et la date à droite, etc. Je dois terminer ma lettre par une formule rituelle : « Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, mes meilleures salutations. »

Dans quel but ?
Mon association souhaite exprimer son opposition au projet d’abattre les arbres. Le but est de convaincre le maire d’y renoncer. Pour cela, la consigne dit clairement que je dois :

  • exposer les inconvénients de l’abattage des arbres
  • proposer une solution écologique pour agrandir le marché du Nouvel An.

Cette analyse détaillée m’a déjà permis de préparer l’introduction de ma lettre. Je dois maintenant chercher des idées pour mon argumentation.

1.2. Je cherche des idées

Je commence par noter le plus vite possible toutes les idées et les exemples que je trouve, sans les classer.

Comme l’indique précisément la consigne, je dois d’abord chercher des inconvénients, par exemple :

  • Ce marché n’a lieu qu’une fois par an, mais l’abattage des arbres lui, serait définitif et aurait des conséquences toute l’année ;
  • Ces arbres sont centenaires et ils appartiennent au patrimoine de notre ville ;
  • Ils ont une « fonction esthétique » indéniable : leur abattage rendrait la place beaucoup moins attrayante ;
  • Ils jouent un rôle important dans l’écosystème : absorption des polluants, production d’oxygène, habitat pour les oiseaux ;
  • Ils améliorent la qualité de vie : protection contre la chaleur et le vent, réduction du bruit.

Je dois ensuite chercher une mesure plus écologique pour développer le marché du Nouvel An. Je pense également aux inconvénients possibles de chaque solution. Par exemple :

  • agrandir l’espace actuel : en fermant le centre-ville aux voitures pour transformer les rues en voies piétonnes pendant la durée du marché (solution écologique + économique)
  • déplacer le marché sur les quais du fleuve (solution économique)
  • aménager un lieu abandonné : une ancienne usine, un terrain vague (solution chère)

Ce n’est pas encore terminé. Mon argumentation sera plus convaincante si je montre au maire que je comprends les raisons de sa décision. C’est ce qu’on appelle faire des concessions. Pourquoi veut-il agrandir le marché du Nouvel An ? Certainement parce qu’il est important pour l’économie de la ville :

  •  Il attire beaucoup de visiteurs ;
  •  Il ne peut pas accueillir tous les commerçants qui le demandent, etc.
1. 3. Je fais un plan

Selon les codes de présentation d’une lettre formelle, à chaque étape de mon argumentation doit correspondre un  paragraphe avec une fonction bien définie. Je peux distribuer mon contenu en 5 paragraphes :

  1. Qui je suis et le motif de mon courrier
  2. L’intérêt économique du marché du Nouvel An pour notre ville
  3. Les inconvénients du projet :
    • la fonction esthétique des arbres
    • la diminution de la qualité de vie
    • l’impact sur l’environnement
  4. Solution proposée : fermer le centre-ville aux voitures
  5. Formules de remerciement et de salutation

J’ai fini de préparer mon texte. Je peux maintenant passer à la rédaction.

2. Je rédige

Je rédige ma lettre directement sur ma feuille en essayant de faire une mise en page la plus claire possible. J’écris correctement mes coordonnées en haut et à gauche, le lieu et la date à droite. Je laisse un espace entre chaque paragraphe. Je n’oublie pas d’ajouter des connecteurs pour rendre mon argumentation plus facile à suivre. Avant d’écrire, je réfléchis bien à l’utilisation des mots, à la structure de mes phrases, car c’est plus difficile à corriger après.

3.  Je révise mon texte

Il faut absolument garder du temps pour cette dernière étape, car elle est ESSENTIELLE.

3.1. Je contrôle le contenu

Je vérifie si j’ai bien réalisé le travail demandé : ai-je bien respecté la mise en page ? Est-ce que j’ai oublié un exemple ?

3.2. Je contrôle la forme : orthographe et grammaire

Au niveau B2, un bon contrôle est exigé. Il est donc nécessaire de faire 2 ou 3 lectures pour vérifier le pluriel des noms et des adjectifs, la conjugaison des verbes, etc. Il s’agit ici du contrôle de la forme.

À vous !

À vous de travailler maintenant ! Vous pouvez écrire votre lettre et la poster dans un commentaire sous cet article. Je vous donnerai ensuite des conseils pour améliorer votre texte, si vous en avez besoin.

En bonus : un exemple de lettre !

Les membres de commun français peuvent télécharger une version PDF de cet article. Avec en bonus le modèle de lettre que j’ai écrit pour ce sujet !

Pour devenir membre de notre communauté, c’est très simple. Il suffit de vous inscrire avec votre adresse e-mail :


 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Production écrite DELF B2

Enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.