évaluation

Comment évaluer votre écrit du DALF C1 ?

Comment évaluer votre écrit du DALF C1 ? Comment mieux vous préparer à cette épreuve ? Comme nous l’avons déjà vu pour la production orale du DALF C1, les examinateurs évalueront votre production à l’aide d’une grille que vous pouvez consulter dans cet exemple d’épreuve à télécharger (PDF).

Cependant, vous verrez que la grille originale s’adresse à des professeurs et que les critères utilisés ne sont pas toujours simples à comprendre pour un candidat. C’est pourquoi dans les tableaux ci-dessous, je détaille et explique simplement, pour chaque critère, ce que les examinateurs observeront dans votre production écrite… ou, autrement dit, ce que vous devez faire pour réussir l’épreuve !

Si vous ne le connaissez pas encore, vous pouvez commencer par découvrir le déroulement de l’épreuve écrite du DALF C1.

Les critères d’évaluation de l’écrit du DALF C1

Chaque exercice est évalué selon 2 types de critères : le contenu et la forme. Vous remarquerez que les critères concernant la forme sont les mêmes dans les 2 exercices. Votre grammaire, par exemple, sera donc évaluée 2 fois… Attention à contrôler vos erreurs jusqu’au bout de l’épreuve !

Critères d’évaluation de la synthèse – Contenu

Critères Le candidat…
Respecter la longueur (- 1 point par 20 mots de plus ou de moins) rédige un texte d’une longueur comprise entre 200 et 240 mots.
Respecter le contenu des documents (1.5 points) n’ajoute pas d’éléments étrangers aux documents ; n’exprime pas d’opinion personnelle.
Traiter les documents (3 points) dégage la problématique commune aux documents ; sélectionne dans les documents les informations les plus pertinentes pour la problématique ; réutilise les mots clés avec pertinence ; relève les similitudes et les différences entre les documents.
Rédiger un texte bien structuré (3 points) rédige un titre pertinent pour sa synthèse ; structure son texte à l’aide d’un plan ; marque l’organisation de son discours par des connecteurs variés ; adopte une mise en page claire et efficace ; respecte les règles de ponctuation en usage.

Dans un exercice de synthèse, le respect de la longueur du texte est bien entendu primordial et vous pouvez constater que ce critère bénéficie d’un traitement particulier. En effet, respecter la consigne ne fait pas gagner de points. En revanche, ne pas la respecter peut coûter très cher : 1 point par tranche de 20 mots en plus ou en moins. Prenons un exemple : si vous écrivez un texte de 285 mots, le correcteur vous enlèvera 2 points.

Critères d’évaluation de la synthèse – Forme

Critères Le candidat…
Vocabulaire (2.5 points) reformule le contenu des documents avec aisance ; ne recopie pas des phrases entières des documents ; évite les répétitions ; commet peu d’erreurs qui ne gênent pas la compréhension ; respecte l’orthographe d’usage.
Grammaire (3 points) ne commet que de rares erreurs de grammaire et de syntaxe ; varie les structures de ses phrases.

Notez bien que les correcteurs ont pour consigne de sanctionner fortement toute synthèse où se trouveraient des phrases entières recopiées des documents. Vous serez donc jugé, pour une grande part, sur votre capacité à reformuler.

Critères d’évaluation de l’essai – Contenu

Critères Le candidat…
Respecter la consigne (1 point) comprend la situation de communication ; rédige un texte qui correspond au type demandé ; expose des arguments et des exemples qui ont un lien avec le sujet ; respecte la longueur minimale indiquée : 250 mots.
Argumenter (3 points) exprime clairement son point de vue ; présente des faits clairs et précis ; développe et illustre ses arguments de manière détaillée ; adapte son argumentation à son destinataire.
Rédiger un texte bien structuré (3 points) structure son texte à l’aide d’un plan ; marque l’organisation de son discours par des connecteurs variés ; adopte une mise en page claire et efficace ; respecte les règles de ponctuation en usage.

Attention, le terme d’essai argumenté est assez ambigu (pour ne pas dire mal choisi !) En effet, le candidat peut être amené, selon les consignes, à écrire une lettre ou un article, ou encore à participer à un forum électronique, etc. Veillez donc à respecter les règles en usage pour le type de texte demandé. Par exemple, si vous devez rédiger une lettre formelle, pensez aux phrases rituelles pour saluer le destinataire : Veuillez agréer, Monsieur, etc.

Quoi qu’il en soit, il s’agit toujours d’un texte argumentatif et au niveau C1, on accorde une grande importance à l’efficacité de l’argumentation. Le candidat doit être capable, d’une part, de sélectionner les arguments les plus pertinents selon le destinataire. D’autre part, il doit savoir adopter le registre de langue qui convient le mieux à la situation d’écrit.

Critères d’évaluation de l’essai – Forme

Critères Le candidat…
Vocabulaire (2.5 points) utilise un vocabulaire très précis en lien avec le thème ; utilise des expressions idiomatiques adaptées à son destinataire ; évite les répétitions ; commet peu d’erreurs qui ne gênent pas la compréhension ; respecte l’orthographe d’usage.
Grammaire (2.5 points) ne commet que de rares erreurs de grammaire et de syntaxe ; varie les structures de ses phrases.

À vous !

Comment utiliser ces tableaux pour votre préparation à la production écrite du DALF C1 ? Il est toujours difficile pour un étudiant de donner une note à une production. Toutefois, vous pouvez tout à fait vous servir des descriptions ci-dessus comme listes de vérification. Seul ou en tandem, relisez vos textes selon des critères précis : est-ce que ma synthèse contient des éléments étrangers aux textes sources ? Est-ce que je varie suffisamment les connecteurs… ?

Cet article est extrait d’un livre en cours de rédaction, « Objectif DALF C1 », qui est comme la suite de mon Objectif DELF B2. Pour être informé des prochains articles, devenez membre de Commun français. C’est simple et gratuit !


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production écrite DELF B2

Enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.

Grille d'évaluation de l'oral du DALF C1

Comment évaluer votre oral du DALF C1 ?

Comment évaluer votre oral du DALF C1 ? Comment mieux vous préparer à cette épreuve ? Comme vous le savez déjà, si vous avez lu mon article consacré à l’évaluation de la production orale au DELF B2, les examinateurs ont l’obligation d’utiliser une grille pour attribuer une note à chaque candidat. Cette grille n’est pas secrète et vous pouvez la consulter dans cet exemple d’épreuve de DALF C1 à télécharger (PDF).

Toutefois, vous pourrez constater que la grille originale s’adresse à des professeurs et que les critères utilisés ne sont pas toujours simples à comprendre pour un candidat. C’est pourquoi je vous ai préparé ces tableaux plus accessibles. J’ai essayé d’y décrire très précisément, pour chaque critère, ce que les examinateurs observent au cours de l’examen… ou, autrement dit, ce que vous devez faire pour réussir l’épreuve !

Si vous ne connaissez pas encore le déroulement de l’expression orale du DALF C1, vous voudrez peut-être commencer par lire cette présentation détaillée que j’ai publiée récemment.

Quels sont les critères d’évaluation ?

Les deux premiers tableaux concernent le contenu, c’est-à-dire les techniques d’argumentation, d’abord pour l’exposé (appelé monologue suivi), ensuite pour l’entretien (encore appelé débat ou discussion). Enfin, le troisième tableau concerne la forme, c’est-à-dire la langue : vocabulaire, grammaire et phonétique.

Critères d’évaluation de l’exposé

Critères Le candidat…
Utiliser la source documentaire (1.5 points) extrait des informations pertinentes des textes sources ; analyse les textes pour en dégager les similitudes et les différences ; synthétise des informations de sources diverses.
Introduire l’exposé (1.5 points) dégage le problème évoqué dans les textes sources ; reformule les points clés des textes sources ; formule une problématique claire et pertinente ; annonce clairement le plan de son monologue.
Élaborer une réflexion (2.5 points) expose des arguments pertinents pour le thème ; intègre des informations relevées dans les textes sources à sa réflexion personnelle ; développe ses arguments de manière détaillée ; illustre ses arguments par des faits et des exemples précis.
Faire une présentation claire et organisée (2.5 points) marque les différentes parties du monologue par des transitions ; enchaîne ses arguments logiquement et sans répétition ; relie ses arguments par des connecteurs variés ; conclut son argumentation en répondant à la problématique et en récapitulant les arguments principaux.

Critères d’évaluation de l’entretien

Critères Le candidat…
Préciser et défendre sa position (2 points) reformule ses arguments chaque fois que c’est nécessaire ; apporte les précisions demandées ; défend son point de vue avec spontanéité et précision ; exprime son accord ou son désaccord avec finesse ; réfute avec précision les arguments du jury.
Faciliter le débat (2 points) revient à la problématique ou l’élargit selon les besoins de la discussion.
Gérer les tours de parole (1 point) choisit des expressions convenables pour attirer ou garder l’attention de ses interlocuteurs.

Remarque : les critères « Faciliter le débat » et « Gérer les tours de parole » ne sont pas simples à décrire concrètement. Et en tant qu’examinateur, je vous prie de croire que j’ai souvent hésité sur la note à donner ! Mais de façon générale, ce que l’on veut évaluer ici, c’est votre aisance à débattre. C’est-à-dire votre capacité à échanger des idées d’une manière à la fois spontanée et constructive, en évitant toute tension et de trop longs silences.

critères d’évaluation de la forme

Critères Le candidat…
Lexique (4 points) utilise un vocabulaire très précis en lien avec le thème du débat ; utilise des expressions idiomatiques courantes ; commet peu d’erreurs et qui ne gênent pas la compréhension.
Morphosyntaxe (5 points) parle de façon continue en ne commettant que très peu d’erreurs de syntaxe ou de grammaire ; s’auto-corrige avec aisance sans interrompre son discours.
Maîtrise du système phonologique (3 points) parle avec une prononciation claire et naturelle ; varie ses intonations pour exprimer des nuances de sens.

À vous !

Comment pouvez-vous utiliser ces tableaux pour vous préparer à l’oral du DALF C1 ? Il est toujours difficile pour un étudiant de donner une note à une production orale. En revanche, vous pouvez tout à fait vous servir des descriptions ci-dessus comme listes de vérification. C’est assez simple pour la première partie de l’examen, à savoir le monologue suivi. Pour cela, vous pouvez enregistrer votre exposé sur votre smartphone ou sur votre ordinateur. Vous pourrez ensuite réécouter autant de fois que nécessaire, avec un objectif différent à chaque fois : avez-vous clairement annoncé votre plan ? Avez-vous bien illustré vos arguments, etc.

Si vous n’aimez pas vous enregistrer ou si vous préférez un regard extérieur, travaillez alors en tandem (par 2). Demandez à un ami d’écouter votre exposé et d’évaluer votre production orale. Cependant vous verrez qu’il n’est pas facile d’écouter et d’évaluer à la fois ! C’est pourquoi je recommande toujours d’enregistrer les productions.

Réservé aux membres

Les membres de commun français peuvent télécharger une version imprimable (au format PDF) de cet article. Pour devenir membre de notre communauté et bénéficier de tous nos bonus, c’est très simple. Il suffit de vous inscrire avec votre adresse e-mail :


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production orale DELF B2

Enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.

éducation aux technologies de l'information et de la communication

Évaluation commentée d’une lettre formelle au DELF B2

Un membre de Commun français m’a suggéré de montrer un exemple d’évaluation commentée d’une lettre formelle au DELF B2. C’est une excellente idée et je l’en remercie ! C’est l’occasion d’observer une utilisation concrète de la grille d’évaluation que j’ai déjà présentée dans le détail.

Un autre membre, qui prépare actuellement le DELF B2, a bien voulu jouer le jeu en essayant de rédiger une production à partir de ce sujet de lettre de demande. Il porte sur les thèmes croisés de l’éducation et des technologies de l’information et de la communication (T.I.C.)

Vous avez constaté avec étonnement que votre enfant n’utilise jamais d’ordinateur avec ses professeurs. Vous écrivez au directeur de l’école pour le convaincre de la nécessité d’intégrer les technologies dans les activités scolaires. (250 mots environ)

Exemple de production

Marie Russe
13, rue Bonaparte
75000 Paris

École Jules Ferry
Monsieur le Directeur

Paris, le 2 mai 2017

Objet: Utilisation des T.I.C. en classe

Monsieur le Directeur,

Je voudrais porter à votre connaissance que mon fils scolarisé en cinquième n’a jamais utilisé d’ordinateur en classe bien que l’école soit dotée d’une salle multimédia.

Cette absence d’ éducation aux technologies de l’information et de la communication me semble préoccupante, d’autant plus que j’ai appris avec étonnement que la salle en question est équipée de nouveaux ordinateurs, d’un tableau interactif et  d’un projecteur multimédia et pourtant elle n’a jamais été mise à disposition des enseignants et des élèves ce que je trouve scandaleux.

Il est incontestable que les enfants de la génération actuelle savent se servir des supports technologiques qui font désormais partie de leur vie quotidienne en dehors de l’école. Toutefois, je retiens nécessaire que les enseignants essaient absolument  d’exploiter ce phénomène pour optimiser l’apprentissage en classe. Les élèves qui  participent aux cours enrichis par des exercices interactifs ou des voyages virtuels stimulant leur imagination se montrent plus intéressés, plus motivés et plus actifs. L’utilisation des outils technologiques peut constituer un excellent complément aux cours de langues, d’art, d’hisoire… L’usage du numérique en classe porte sans aucun doute à améliorer des resultats scolaires.

Le développement de l’éducation aux T.I.C. permet d’une part de former les élèves aux outils dont ils auront besoin dans leurs futurs emplois. D’autre part, cette nouvelle formation  se révèle nécessaire pour leur expliquer les dangers et les conséquences  négatives liés à l’utilisation incorrecte du net dans leur vie et pour  les aider à garder un esprit critique face aux technologies. Enseigner comment mieux utiliser Internet devient une priorité absolue que l’école ne doit pas ignorer.

C’est pourquoi je vous prie d’adopter des mesures pour le développement  de l’éducation aux T.I.C.  dans notre école et donner la possibilité aux anseignants de se former aux nouveaux usages mis à leur disposition.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ces suggestions, je vous prie d’agréer , Monsieur le Directeur, mes salutations distinguées.

Marie Russe

Évaluation commentée

Évaluation du contenu

Critères et points Commentaires
Respect de la consigne : 2/2 La consigne est parfaitement respectée. Le texte est un peu trop long mais ce n’est pas sanctionné par les examinateurs… si le texte comporte peu de fautes !
Correction sociolinguistique : 2/2 Les formules d’usage de la lettre formelle sont parfaitement rédigées comme la formule d’appel (Monsieur le Directeur) et la formule de salutations (En vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez…). Le registre formel est respecté à l’exception du mot net (pour Internet) qui est un peu familier.
Capacité à présenter des faits : 3/3 Le problème est bien posé au début de la lettre et de façon très concrète (salle multimédia). On note la présence d’exemples précis (voyages virtuels et exercices interactifs…)
Capacité à argumenter : 2.5/3 Bonnes expressions de l’opinion (me semble préoccupante et ce que je trouve scandaleux…). Arguments en général pertinents (exploiter en classe la familiarité des élèves aux technologies ou sensibiliser aux risques d’Internet…) On peut regretter toutefois que certains arguments soient exprimés trop rapidement sans être développés (améliorer les résultats scolaires).
Cohérence et cohésion : 3/4 La mise en page ne pose aucun problème. Par contre le développement de l’argumentation manque un peu de cohésion. Qu’est-ce qui relie les 3e et 4e paragraphes ? On a un peu l’impression de lire une liste d’idées. Sans doute vaudrait-il mieux prendre moins d’arguments et les développer davantage. Les connecteurs sont assez nombreux et bien utilisés (d’une part… d’autre part… c’est pourquoi…) D’autres connecteurs au 3e paragraphe permettraient de relier les idées entre elles. Enfin la ponctuation est généralement correcte à l’exception d’une virgule qui manque avant ce que je trouve scandaleux.

Évaluation de la forme

Critères et points Commentaires
Etendue du vocabulaire : 2/2 Le vocabulaire lié aux T.I.C. (tableau interactif) et à l’éducation (apprentissage) est riche.
Maîtrise du vocabulaire : 2/2 Le vocabulaire est en général bien maîtrisé. On peut relever quelques erreurs (supports technologiques pour technologies ou je retiens nécessaire pour je trouve nécessaire mais elles ne gênent pas la compréhension.
Maîtrise de l’orthographe : 1/1 L’orthographe est bien maîtrisée tout le long de la lettre. Quelques erreurs sans gravité comme anseignants et hisoire.
Choix des formes : 4/4 Très bon contrôle grammatical. On peut relever un problème de concordance des temps (j’ai appris avec étonnement que la salle en question est). On observe également une rupture dans la construction de la phrase (trop longue d’ailleurs) du 2e paragraphe : j’ai appris que …. et pourtant elle…
Degré d’élaboration des phrases : 2/2 Les constructions des phrases sont variées. On trouve de bons exemples de phrases complexes (d’autant plus que… Il est incontestable que…).

Ce qui donne un total de 23, 5/25 !

On peut en conclure, selon moi, que c’est une excellente production… Les règles de présentation et de rédaction d’une lettre formelle sont maîtrisées. La capacité à argumenter est tout à fait correcte même si la cohésion peut être encore améliorée. Je recommanderais dans ce cas précis de « resserrer » l’argumentation sur 2 ou 3 arguments forts qui méritent d’être mieux développés. La forme, quant à elle, ne pose pas de problème particulier. C’est un excellent B2 !

À vous !

Êtes-vous d’accord avec mon évaluation ? N’hésitez pas à exprimer votre opinion en commentaire. L’évaluation n’est pas une science exacte et j’adorerais connaître votre avis !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production écrite DELF B2

Enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.

production orale

Comment évaluer votre oral du delf B2 ?

Savoir évaluer votre oral est une compétence utile pour vous préparer à l’examen du delf B2. Évaluer, c’est-à-dire repérer les qualités et les défauts de vos productions orales. Un bon moyen pour cela est d’essayer de les noter comme le feront les examinateurs le jour de l’examen. Pour cela je vous propose de voir dans cet article :

  • comment les examinateurs évaluent l’oral du delf B2 ;
  • comment vous entraîner à l’autoévaluation.

Quels sont les critères d’évaluation ?

Comme je l’ai déjà expliqué pour la production écrite, les examinateurs doivent utiliser une grille d’évaluation pour noter la production d’un candidat. Vous pouvez télécharger la grille sur le site officiel de l’examen. Vous la trouverez également dans la plupart des manuels de préparation au delf B2.

Toutefois, ce document étant destiné à des professeurs de français, il contient du vocabulaire spécialisé assez difficile à comprendre pour un candidat. C’est pourquoi je vous propose ces grilles plus simples, qui vous expliquent en détail les critères d’évaluation, c’est-à-dire les compétences (le candidat peut…) que les examinateurs vont observer pour donner une note.

Les deux premiers tableaux concernent le contenu, c’est-à-dire les techniques d’argumentation, pour l’exposé (monologue suivi) d’abord, l’entretien (débat) ensuite. La troisième grille concerne la forme, c’est-à-dire la langue : vocabulaire, grammaire et phonétique.

Critères d’évaluation de l’exposé

Critères (sur 8 points) Explications
Peut dégager le thème de réflexion et introduire le débat (1.5 point) Peut comprendre le problème évoqué dans le document. Peut reformuler les informations principales du document. Peut formuler une problématique claire et pertinente. Peut annoncer clairement le plan du monologue.
Peut présenter un point de vue (3 points) Peut exprimer clairement une opinion générale. Peut sélectionner des arguments pertinents. Peut développer des arguments de manière détaillée. Peut illustrer ses arguments par des faits et des exemples précis.
Peut marquer clairement les relations entre les idées (2.5 points) Peut marquer les différentes parties du monologue par des transitions. Peut enchaîner des arguments logiquement et sans répétition. Peut relier des arguments par des connecteurs assez variés.

Critères d’évaluation de l’entretien

Critères (sur 6 points) Explications
Peut confirmer et nuancer ses idées (3 points) Peut reformuler des arguments. Peut apporter des précisions. Peut exprimer des concessions.
Peut réagir aux arguments (3 points) Peut marquer son accord ou son désaccord. Peut défendre un point de vue avec spontanéité et précision.

Critères d’évaluation de la forme

Pour en savoir plus sur le niveau de langue demandé au DELF B2, vous pourrez consulter mon guide « Objectif DELF B2 ».

Critères (sur 12 points) Explications
Lexique (4 points) Peut utiliser un vocabulaire assez précis en lien avec le sujet même si des erreurs sont permises. Peut généralement éviter les répétitions.
Morphosyntaxe (5 points) Peut respecter les règles de grammaire courante même si des erreurs sont tolérées quand elles ne gênent pas la compréhension. Peut former des phrases complexes. Peut s’auto-corriger.
Maîtrise du système phonologique (3 points) Peut se faire comprendre sans difficulté. Peut varier ses intonations.

Vous avez remarqué ? Le contenu compte pour 13 points sur un total de 25 points. Par conséquent, l’épreuve orale n’est pas seulement un problème de grammaire et de vocabulaire. C’est avant tout un exercice de communication qui nécessite l’apprentissage de techniques, notamment celles de l’exposé (savoir préparer un plan, parler avec des notes…)

L’épreuve orale est avant tout un exercice de communication qui nécessite l’apprentissage de techniques.

À vous !

Vous pouvez maintenant utiliser ces tableaux pour évaluer votre oral au delf B2. C’est assez simple pour la première partie de l’examen, à savoir le monologue suivi. Pour cela, vous pouvez enregistrer votre exposé sur votre smartphone ou sur votre ordinateur. Vous pourrez ensuite réécouter autant de fois que nécessaire, avec un objectif différent à chaque fois. Commencez toujours par vérifier le contenu. C’est le plus important.

Si vous n’aimez pas vous enregistrer ou si vous préférez un regard extérieur, travaillez alors en tandem (par 2). Demandez à un ami d’écouter votre exposé et de noter votre production orale. Cependant vous verrez qu’il n’est pas facile d’écouter et d’évaluer à la fois ! C’est pourquoi je recommande toujours d’enregistrer les productions.

Réservé aux membres

Les membres de commun français peuvent télécharger une version imprimable (format PDF) de cet article.

Pour devenir membre de notre communauté, c’est très simple. Il suffit de vous inscrire avec votre adresse e-mail :


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production orale DELF B2

Enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.

Evaluer

Comment évaluer votre écrit du delf B2 ?

Vous préparez l’examen seuls et vous ne savez pas comment évaluer votre écrit du DELF B2 ? Évaluer, c’est-à-dire regarder votre texte d’un œil critique : quels sont ses qualités et ses défauts ? Quelle note pourriez-vous obtenir à l’examen ? Pour cela, je vous propose de voir dans cet article :

  • comment les examinateurs notent les écrits du delf B2 ;
  • une idée d’activité pour apprendre à vous évaluer.

Quels sont les critères d’évaluation ?

Les examinateurs (personnes qui notent votre texte) du DELF n’évaluent pas les textes comme ils le veulent. Ils doivent utiliser une grille d’évaluation avec  des critères précis. Le but, bien sûr, est qu’ils soient le plus objectif possible !

Si vous avez déjà téléchargé un sujet sur le site officiel de l’examen, vous avez pu consulter cette grille. Le problème c’est qu’elle contient un vocabulaire très spécialisé, réservé aux spécialistes, qui peut être difficile à comprendre par un candidat.

C’est pourquoi je vous propose ces tableaux plus simples à comprendre. Pour chaque critère, j’explique en détail ce que les examinateurs vont observer attentivement dans votre texte.

Critères d’évaluation du contenu

Ce premier tableau concerne le contenu, c’est-à-dire la richesse de vos arguments et l’organisation de votre texte. Les examinateurs ne jugent pas votre opinion, mais votre capacité à l’exprimer.

Critères de contenu Total : 14 points
Respect de la consigne (2 points) La situation de communication est bien comprise. Tout le contenu a un lien avec le sujet. Le texte correspond au type demandé. Le texte respecte la longueur minimale indiquée.
Correction sociolinguistique (2 points) Le texte ne contient pas de mots familiers ni de constructions orales. Le texte contient les formules de politesse d’usage (dans le cas d’une lettre formelle).
Capacité à présenter des faits (3 points) Le texte présente des faits clairs et précis. Les arguments sont illustrés par des exemples bien choisis.
Capacité à argumenter (3 points) L’opinion générale est clairement exprimée. Tous les arguments sont développés de manière détaillée.
Cohérence et cohésion (4 points) Les règles de mise en page sont respectées. Le plan est bien structuré. Les arguments se suivent avec logique et sont reliés par des connecteurs. La ponctuation est généralement correcte même si des erreurs sont tolérées.

Critères d’évaluation de la forme

Le tableau suivant concerne la forme, c’est-à-dire la langue : vocabulaire et grammaire. Pour en savoir plus sur le niveau de langue demandé au DELF B2, vous pourrez consulter mon guide « Objectif DELF B2 ».

Critères de forme Total : 11 points
Etendue du vocabulaire (2 points) Le vocabulaire lié au sujet est assez riche. Des manques ou des erreurs sont tolérés.
Maîtrise du vocabulaire (2 points) Les mots sont bien choisis en général. Des erreurs sont tolérées si elles ne gênent pas la compréhension.
Maîtrise de l’orthographe (1 point) Les mots courants sont correctement orthographiés. Des erreurs sont tolérées pour les mots difficiles.
Choix des formes (4 points) Les règles de grammaire courantes sont généralement respectées. Des erreurs sont tolérées si elles ne gênent pas la compréhension.
Degré d’élaboration des phrases (2 points) Les constructions des phrases sont variées. Le texte comprend quelques phrases complexes.

Comme vous pouvez le constater, le contenu compte pour 14 points sur un total de 25 points. Que faut-il alors en conclure ? Écrire un texte n’est pas seulement un problème de grammaire et de vocabulaire.

Écrire un texte, c’est avant tout une activité de communication.

À vous !

Vous pouvez maintenant utiliser ces tableaux pour vos textes. Prenez du temps pour les relire selon ces critères de contenu et de forme. Et n’oubliez pas : écrire est avant tout une activité de communication ! Commencez toujours par vérifier le contenu. C’est le plus important.

Avant de commencer, vous pourrez consulter un exemple d’évaluation commentée pour une lettre formelle.

Et pourquoi ne pas travailler en tandem (par 2) ? Voilà un scénario très simple :  notez le texte d’un ami à l’aide des tableaux. Puis justifiez les points que vous avez accordés : je mets 1 point seulement au respect de la consigne, car ton texte est trop court. Votre ami peut essayer de négocier s’il trouve la note trop faible !

Cet article est extrait d’un livre que je viens de publier.  Il offre une préparation complète à l’épreuve de production écrite. Vous avez envie d’en lire plus ? Consultez sa page : Production écrite DELF B2.

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production écrite DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.

tester votre niveau

5 sites pour tester votre niveau de français

Tester votre niveau de français dans un centre d’examens officiels est encore, bien entendu, le meilleur moyen. Certains centres proposent même ce qu’on appelle des examens blancs, c’est-à-dire des simulations, ce qui peut être une bonne idée pour connaître votre niveau. Évidemment, tout cela coûte assez cher…

Alors que propose internet pour vous tester vous-mêmes ? Énormément de tests… en tous genres ! Comment choisir ? Quelques remarques tout d’abord :

  • Je recommande de tester votre niveau de français selon les degrés européens, de A1 à C2. Pourquoi ? Ils sont devenus très courants dans les centres de langue,  dans les procédures d’admission aux universités françaises…
  • Le test complet et gratuit en ligne n’existe pas, comme vous vous en doutez…
  • La plupart des services ne proposent que des questions de grammaire et de vocabulaire. Ils ne testent donc que des connaissances en langue, pas votre capacité à comprendre et à vous exprimer.
  • De nombreux tests ne sont pas sérieux. Ce sont des outils marketing dont le seul but est d’attirer des clients potentiels.

Bref, j’en ai essayé beaucoup… et voici les 5 sites que je peux vous recommander !

1. DELF et DALF

Le site officiel de ces diplômes de langue française offre en ligne des exemples de sujets. Ces examens sont aujourd’hui les plus complets pour tester votre niveau puisqu’ils portent sur les 4 compétences : compréhension orale, compréhension écrite, production écrite, production orale.

Tous les niveaux (de A1 à C2) sont disponibles mais c’est à vous de les choisir avant de commencer le test. Puis vous pourrez facilement évaluer vos compétences de compréhension, grâce aux corrigés fournis avec les sujets. Bien sûr, pour la PE et la PO, ce sera plus difficile mais il vous est toujours possible d’essayer de le faire avec un ami.

On peut regretter seulement que le site ne propose qu’un seul sujet et que des vieux PDF à télécharger…

Exemples de sujets delf (A1, A2, B1, B2)

Exemples de sujets DALF (C1, C2)

2. Le Test de Connaissance du Français (TCF)

Vous pouvez trouver plusieurs sites pour vous entraîner au TCF mais le plus complet à ce jour est proposé par TV5 monde. Il propose de nombreuses questions sur la compréhension écrite, la compréhension orale et votre connaissance de la langue (grammaire et vocabulaire), du niveau débutant au niveau avancé.

Les questions sont de difficulté croissante. Par conséquent, vous obtenez des résultats assez précis.

Test de connaissance du français

3. Test de français langue étrangère

Ce test de français général s’adresse surtout à ceux qui ne connaissent pas du tout leur niveau. Les questions portent sur la grammaire, le vocabulaire, la compréhension orale et la compréhension écrite. Les activités sont très variées et les résultats sont très précis dans chaque domaine. Malheureusement, le maximum qu’il peut tester est le niveau B2.

Test de français langue étrangère

4. Testez votre niveau de français avec RFI

Ce test de français général couvre les 4 premiers niveaux (de A1 à B2). Les questions portent sur la compréhension orale, la compréhension écrite et la structure de la langue. Les résultats sont assez précis. Mais attention, quelquefois les consignes ne sont pas très claires.

Testez votre niveau de français

5. Évaluez votre niveau en langue française avec Bosvick

Ce test couvre les 4 premiers niveaux (de A1 à B2). Il vous faudra d’abord choisir un niveau. Le test est très bien fait et très complet puisqu’il porte sur les 4 compétences : compréhension orale, compréhension écrite, production écrite, production orale. Pour les compétences d’expression, on vous propose des questions pour vous auto-évaluer, ce qui est une bonne idée. 2 défauts tout de même : le texte des questions est vraiment très petit et vous ne pouvez pas voir les corrigés après le test.

Évaluez votre niveau en langue française

À vous !

Aucun test n’est parfait ! Je vous conseille bien sûr d’en essayer au moins 2 et de comparer les résultats.

Par ailleurs, j’ai décrit très précisément le niveau B2 dans mon guide « Objectif DELF B2 ». Pour mieux connaître ce niveau, n’hésitez pas à télécharger mon guide dans l’espace réservé aux membres de Commun français. Si vous n’êtes pas encore membre, inscrivez-vous ! C’est simple et gratuit :


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager avec vos amis.