Écrire un essai…. Sujet 1.

Mots-clés : 

Ce sujet a 11 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Stéphane, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #767

    Malgorzata
    Participant

    Les études récentes affirment que les jeunes lisent moins et qu’il faudrait leur redonner le goût de la lecture. Nous essaierons, d’une part, de rappeler ses bienfaits. Nous montrerons d’autre part que le plaisir de lire n’a pas disparu, mais qu’il a subi des changements.

    Les bienfaits de la lecture sur la santé sont déjà connus depuis longtemps. Elle stimule notre cerveau en ralentissant la maladie d’Alzheimer et la démence. Elle diminue le stress puisque la lecture a la capacité d’ alléger notre anxiété et de nous détendre complètement.
    Par ailleurs, la lecture n’est pas moins bénéfique dans les études. Elle améliore nos connaissances, accroît notre vocabulaire, renforce la mémoire, l’attention et la concentration qui peut avoir un effet notoire sur notre propre style de rédaction.

    Cependant, les habitudes de lecture ont beaucoup changé avec l’apparition des nouveaux supports informatiques. Les réseaux sociaux sont à la première place de lectures quotidiennes. Les jeunes lisent toujours mais c’est leur façon de lire qui a subi des transformations. Tandis que pour les veilles générations le livre était un temple du savoir et de la culture, l’échappement dans un monde magic et inconnu qui stimulait l’l’imagination du lecteur, pour les jeunes la lecture n’est plus ressentie comme un besoin vital car ce n’est plus la seule voie de la connaissance et du plaisir.

    En définitive, il n’est pas exacte d’affirmer que les jeunes lisent moins mais sûrement il faudrait leur redonner le goût de la « bonne » lecture, celle des oeuvres bien écrites, des classiques. Les jeunes n’ignorent pas les bienfaits de la lecture. Il leur est difficile de prendre le temps de lire un bon livre ou un long article dans une revue. Ils préfèrent donc les autres procédés d’apprentissage qui requièrent moins d’efforts de leur part. Il serait donc nécessaire de leur faire découvrir le plaisir d’une lecture passionnante à travers les pages d’un livre.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 9 mois et 3 semaines par  Stéphane.
  • #769

    Stéphane
    Admin bbPress

    Très bon travail !
    Je conseillerais simplement d’ajouter quelques exemples plus concrets (par exemple quels supports informatiques ? quels réseaux sociaux, etc.). Avec cela, ce sera parfait 🙂

  • #774

    Malgorzata
    Participant

    Merci beaucoup!

  • #827

    Malgorzata
    Participant

    Bonjour Stéphane! Je suis en train de réviser le cours et dans mon essai, mon correcteur orthogrphique a trouvé deux erreurs: magic ( j’aurais dû écrire magique) et exacte (j’aurais dû l’écrire exact). Voilà donc l’autocorrection de mon essai:
    Tandis que pour les veilles générations le livre était un temple du savoir et de la culture, l’échappement dans un monde magique et inconnu qui stimulait l’imagination du lecteur, pour les jeunes la lecture n’est plus ressentie comme un besoin vital car ce n’est plus la seule voie de la connaissance et du plaisir.
    En définitive, il n’est pas exact d’affirmer que les jeunes lisent moins mais sûrement il faudrait leur redonner le goût de la « bonne » lecture, celle des oeuvres bien écrites, des classiques.

    • #836

      Stéphane
      Admin bbPress

      C’est parfait !
      J’en profite pour préciser que je ne corrige pas toutes ces petites erreurs, faute de temps mais surtout parce que vous pouvez les corriger vous-même. Je préfère concentrer mes remarques sur la technique, l’efficacité de l’argumentation, etc. choses qu’un correcteur automatique ne pourra jamais faire à ma place 😉

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  Stéphane.
  • #841

    Malgorzata
    Participant

    Vous avez raison! Merci pour vos corrections et vos commentaires!

  • #1643

    elena
    Participant

    Les bienfaits de la lecture sont déjà connus. Pourtant, une étude scientifique
    récente révèle une découverte surprenante : lire des livres permettrait de vivre
    plus longtemps. Un argument décisif qui pourrait redonner aux jeunes le goût
    de lire ! Qu’en pensez-vous ?

    La lecture représente pour touts les gens un moyen pour enrichir les connaissances, et ,en outre, aussi en moyen d’évasion . Mais pas tous savent que la lecture peuvent contribuer à la notre santé mentale. Mais en qua il consiste?

    Pendant notre existence nous nous mesurons avec beaucoup de difficultés, comme par exemple le stress ou, dans le pires des cas, avec la mort de quelqu’un qui aimons. Dans ces moments nous avons besoin de quelqu’un qui puisse nous comprendre.
    Dans la littérature les sujets qui peut nous impliquer sont très vastes. En lisent des expériences semblables aux nôtres, nous fait sentir moins seuls et plus compris.
    Quelque fois sont même les psychologues qui recommandent la lecture de spécifiques livres, selon la condition du patient. S’il y n’a pas le temps ou la volonté de lire un roman, l’autre solution consiste en lire de la poésie.

    Mais, malheureusement, il existe le revers de la médaille. Quelque fois la littérature a eu une influence négative sur les lecteurs. Le classique exemple est l’œuvre de Goethe,  »Les Souffrances du jeune Werther », qui à l’époque a incité nombreux jeunes au suicide, comment le personnage principal avait fait.
    Un autre aspect négatif de la lecture est représenté par les best-sellers, ces romans destinées au grand public abordent souvent arguments superficiels et matérialistes, et en addition, ils peuvent offrir une conception du monde passive et dénuée de critique.

    En définitive on dépende quand et ce qu’on lit. Il est recommandé être bien informé et avoir la capacité de formuler la propre opinion, sans être influencées. Comme nous avons vu la littérature peut avoir aussi des conséquences négatives, pas seulement positives.

    • #1647

      Stéphane
      Admin bbPress

      Bonjour Elena et tout d’abord désolé pour le retard de ma réponse mais je reviens juste de vacances 🙂

      Voici quelques remarques sur le contenu de votre essai :
      – Dans l’introduction : votre problématique (Mais en qua il consiste? est un peu maladroite. Trouvez une question à laquelle tout votre essai va répondre, jusqu’à la conclusion.
      – La première partie manque d’exemples concrets.
      – Dans la conclusion, je ne comprends pas bien la phrase : En définitive on dépende quand et ce qu’on lit. Comment pourriez-vous la reformuler ?

      Enfin, je vous conseille d’utiliser davantage de connecteurs entre les idées.

      Voilà pour le contenu d’abord. Nous pourrons voir la forme plus tard 😉

  • #1653

    elena
    Participant

    Bonjour, merci pour vos corrections. J’ai essayé de corriger le texte, j’ espère avoir faire quelques améliorations.

    Pour commencer la lecture représente pour toutes les personnes un moyen pour enrichir les connaissances et aussi un moyen d’évasion temporelle et spatiale. En autre la lecture se révèle efficace pour la notre santé mentale et, en plus, peut influencer notre comportement et la propre vision du monde.

    Pendant notre existence nous nous mesurons avec nombreuses difficultés, comme par exemple des échecs au travail, des chagrins d’amour, des moments d’incertitude ou, dans le pire de cas, la perte d’un être aimé. En conséquence nous avons besoin de quelqu’un qui peut nous comprendre, et la littérature peut devenir une source d’appui. En lisent des expériences semblables aux nôtres, nous fait sentir moins seuls et plus compris. Pour donner quelque exemple le roman de Jane Austen ‘ Raison et Sentiments’ traite de la manière différente, de deux femmes, de réagir au chagrin d’amour. En plus le livre de Simone de Beauvoir ‘La femme rompu’ aborde la condition de la femme, mais pas seulement. On peut trouver aussi la question de la vieillesse vu à travers les yeux de le deux sexes. S’il n’a pas le temps ou la volonté de lire un roman, l’autre solution consiste en lire de la poésie, comme ‘ Demain dès l’aube’ composé par Victor Hugo, qui décrit un moment de sa vie après la morte de sa fille.

    Mais, malheureusement, il existe le revers de la médaille. Quelque fois la littérature a eu une influence négative sur les lecteurs. Le classique exemple est l’œuvre de Goethe,  »Les Souffrances du jeune Werther », qui à l’époque a incité nombreux jeunes au suicide, comment le personnage principal avait fait.
    Un autre aspect négatif de la lecture est représenté par les best-sellers, ces romans destinées au grand public abordent souvent arguments superficiels et matérialistes, et, en addition, ils peuvent offrir une conception du monde passive et dénuée de critique.

    Pour conclure on peut constater que la littérature a le pouvoir d’influencer notre pensée et notre action, et comme nous avons vu, la lecture de certaines livres, peut avoir aussi des conséquences négatives, pas seulement positives. Donc la lecture implique aussi une bonne capacité d’interprétation.

    • #1657

      Stéphane
      Admin bbPress

      Bonjour Elena,

      c’est mieux ! Toutefois, l’introduction n’est pas encore satisfaisante. Trouvez une problématique qui guide votre essai.

      Concernant la forme, je relève 2 problèmes graves de construction des phrases :

      – Phrase sans sujet : En lisent des expériences semblables aux nôtres, nous fait sentir moins seuls et plus compris

      – Quel est le sens de « comment dans cette phrase ? : Les Souffrances du jeune Werther », qui à l’époque a incité nombreux jeunes au suicide, comment le personnage principal avait fait.

      J’ai remarqué également des problèmes d’articles.

  • #2026

    victoria hano
    Participant

    Sujet:Les bienfaits de la lecture sont déjà connus. Pourtant, une étude scientifique récente révèle une découverte surprenante : lire des livres permettrait de vivre plus longtemps. Un argument décisif qui pourrait redonner aux jeunes le goût de lire ! Qu’en pensez-vous ?
    Vous exprimerez votre opinion personnelle dans un essai argumenté et construit de 250 mots environ.

    EST ce qu’on pourrait pas procéder le plan dialectique pour ce sujet.

    1. Introduction : Annonce du sujet / problématique/ annonce du plan
    2. thèse / Antithèse
    3.conclusion : point de vue

    Merci de répondre ! 🙂

    • #2027

      Stéphane
      Admin bbPress

      Bonjour Victoria,

      oui, bien sûr ! Un plan dialectique convient parfaitement pour ce sujet. Attention à l’introduction qui ne doit pas être trop longue…
      Vous pourrez voir un modèle pour ce sujet dans mon livre.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.