cause et conséquence

Les verbes de cause et de conséquence

Très utiles pour argumenter à l’oral ou à l’écrit, les verbes de cause et de conséquence sont assez peu étudiés dans les manuels de français. On y accorde souvent la priorité aux connecteurs. Pourtant, ces verbes permettent (en voilà déjà un !) d’expliquer des faits avec précision. Ils sont particulièrement bienvenus dans des productions de type formel comme l’exposé ou l’essai et il devient donc indispensable de les connaître à partir du niveau B2.

De l’effet à la cause ou de la cause à l’effet

Qu’est-ce que j’entends par verbe de cause et verbe de conséquence ? Il faut faire attention à bien les distinguer. C’est avant tout une question de point de vue. Prenons :

  • une cause : un accident de la route
  • un effet : un embouteillage

Je peux relier ces 2 faits de 2 manières différentes selon le point de vue que j’adopte :

  1. De l’effet vers la cause : l’embouteillage est dû à un accident de la route.
  2. De la cause vers l’effet : un accident de la route a entraîné un embouteillage.

Autrement dit, le premier verbe introduit une cause et le deuxième verbe introduit une conséquence.

Commençons par étudier plus en détail les verbes qui servent à introduire une cause.

Les verbes de cause

Savez-vous reconnaître les verbes de cause ? Testez-vous avec cette activité.

Activité 1

Vous remarquerez que ces verbes présentent des constructions très variées. Attention à bien les respecter ! Voici un tableau qui regroupe les verbes de cause les plus fréquents avec des exemples.

Verbes de cause Exemples
Être dû à + nom Le retard du train est dû à un accident sur la voie.
S’expliquer par + nom La hausse des prix s’explique par une forte demande.
Résulter de + nom La pollution résulte de l’augmentation du nombre de véhicules.
Avoir pour origine + nom Ces inondations ont pour origine des pluies successives et soutenues.
Être la conséquence de + nom Les algues sont la conséquence de la pollution.
Découler de Ce succès découle d’un travail de longue haleine.

Les verbes de conséquence

Les verbes de conséquence sont plus intéressants pour le jeu qu’ils autorisent avec la connotation. En effet, en plus d’exposer une conséquence, vous pouvez préciser si l’action du verbe est positive ou négative.

Voyons cela plus clairement avec des exemples.

+++ contribuer exprime une participation positive : cette association contribue à diminuer les inégalités.

––– affecter exprime une influence négative : le changement climatique affecte déjà de nombreuses régions.

En revanche, d’autres verbes ou expressions sont neutres, c’est-à-dire qu’ils peuvent introduire tout type de conséquence, par exemple : cette décision aurait pour effet de ralentir les travaux.

Activité 2

Comme vous pouvez le voir dans l’activité 2, les verbes susciter et rendre sont des verbes en eux-mêmes neutres. On s’en sert lorsque les conséquences à exposer sont des sentiments, qui peuvent être positifs ou négatifs.

Récapitulons maintenant dans un tableau les verbes de conséquence les plus courants.

Emplois Verbes de conséquence
Positif faciliter – permettre (de) – contribuer à – favoriser – aider à
Neutre avoir pour effet de – rendre – susciter – faire naître – être à l’origine de – déclencher
Négatif affecter – provoquer – causer – entraîner – être responsable de

J’attire votre attention sur le verbe déclencher qui est particulièrement intéressant. En effet, il exprime que le phénomène produit, qu’il soit positif ou négatif, est immédiat et extrême.

Activité 3

Saurez-vous utiliser ces verbes ? Attention aux constructions !

Bilan

Regroupons pour terminer les verbes de cause et de conséquence dans une seule activité. Une seule solution est possible. Attention aux pièges !

Activité 4

À vous !

Je n’ai présenté dans cet article que les verbes de cause et de conséquence les plus courants. Ils sont bien entendu beaucoup plus nombreux et je vous encourage à compléter ces tableaux par vous-mêmes. Et comme rien ne vaut la pratique, n’hésitez pas à écrire des exemples de phrases en commentaires de cet article. J’ai hâte de vous lire !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production écrite DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.

enrichir son vocabulaire

Enrichir son vocabulaire aux niveaux avancés

Une première méthode pour enrichir son vocabulaire aux niveaux avancés, c’est d’apprendre à éviter les mots « passe-partout » comme avoir, faire, être, il y a. Ces verbes sont très pratiques à l’oral puisqu’ils conviennent à beaucoup de situations. Mais à l’écrit, surtout dans un registre formel, ils sont trop faibles. Il convient d’utiliser des verbes plus précis.

Par quoi remplacer ces verbes faibles ? Les possibilités sont innombrables ! Prenons par exemple :

  • Avoir : obtenir, compter, …
  • Faire : créer, réaliser, …
  • Être : représenter, il s’agit de…
  • Dire : affirmer, exprimer…

Un peu difficile sans phrase complète, non ? Bien sûr, cela va dépendre à chaque fois du contexte. Observez des exemples plus précis.

Remplacer le verbe avoir

J’ai eu mon diplôme en 2014 = J’ai obtenu mon diplôme en 2014.

Cette ville a vingt mille habitants = Cette ville compte vingt mille habitants.

Remplacer le verbe faire

L’ouverture d’une usine fait des emplois =  L’ouverture d’une usine crée des emplois.

J’ai fait un CV = J’ai écrit un CV.

Remplacer le verbe être

Cette construction est un danger pour les habitants = Cette construction représente un danger pour les habitants.

C’est une énergie renouvelable = Il s’agit d’une énergie renouvelable.

Remplacer le verbe dire

La population a dit qu’elle était mécontente = La population a exprimé son mécontentement.

Le maire dit que cette mesure est économique = Le maire affirme que cette mesure est économique.

Attention ! Le but n’est pas de supprimer tous les verbes comme « avoir » ou « faire » ! Ils sont parfois indispensables, comme le verbe « être » avec un adjectif. Mais quand vous vous entraînez à écrire en français, avant d’utiliser un verbe faible, vérifiez si vous pouvez le remplacer par un verbe plus précis.

À vous !

Et si vous vous testiez un peu ? Saurez-vous retrouver les verbes qui remplacent le verbe avoir dans ces phrases ? (Vous pouvez vous aider du nombre de lettres indiqué).

1. Les producteurs locaux ont des difficultés financières.

→ Les producteurs locaux r_ _ _ _ _ _ _ _ _ t des difficultés financières.

2. Les pesticides ont des conséquences sur notre santé.

→ Les pesticides e _ _ _ _ _ _ _ _ t des conséquences sur notre santé.

3. Les producteurs locaux n’ont pas de réseau de vente.

→ Les producteurs locaux ne d _ _ _ _ _ _ _ t pas de réseau de vente.

Et le bonus !

Envie de plus d’activités pour enrichir votre vocabulaire ?

Cet article est extrait de mon prochain guide Production écrite DELF B2. Les membres de Commun français peuvent télécharger l’article en PDF avec des exercices complémentaires et leurs corrigés.

Pas encore membre ? L’inscription est gratuite et bien d’autres bonus vous attendent !


 

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager avec vos amis.

presse francophone

Les thèmes du DELF B2

Quels sont les thèmes du delf B2 les plus fréquents ? Il est important de les connaître pour bien se préparer à l’examen. En effet, si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous devrez vous fixer des objectifs précis pour enrichir votre vocabulaire.

Compétence générale

Le candidat au DELF B2 possède une bonne gamme de vocabulaire sur les sujets relatifs à l’actualité.

Observez en effet un exemple d’examen. Vous pourrez constater que, dans les 4 épreuves (compréhension orale, compréhension écrite, production orale et production écrite), les sujets sont tirés de l’actualité. Par exemple, pendant la préparation de l’épreuve de production orale, vous devrez lire l’extrait d’un article de presse récent. Il est donc fortement conseillé de développer votre vocabulaire sur les thèmes du delf B2 les plus fréquents.

Les thèmes du delf B2

  • Le progrès scientifique
  • L’apprentissage des langues
  • L’environnement
  • L’égalité homme / femme
  • Les technologies de l’information et de la communication
  • Les transports
  • Les médias
  • Le tourisme
  • Le monde du travail
  • Les études
  • La santé
  • Les loisirs
  • Les habitudes de consommation
  • Les comportements alimentaires
  • Les relations sociales
  • Les relations familiales

À vous !

Si vous voulez enrichir votre vocabulaire sur ces thèmes, prenez de bonnes habitudes ! Lisez régulièrement la presse sur ces thèmes. Repérez les grandes questions d’actualité dans le domaine de l’environnement, du travail… Apprenez les 2 ou 3 mots importants pour parler de ces questions. Prenons un exemple :

Thèmes Problématiques Mots clés
Environnement Changements climatiques Réchauffement climatique ; effet de serre ; pollution atmosphérique…
Travail Le télétravail Travail à distance ; travail à domicile ; solitude…

Par un travail régulier, vous arriverez à développer votre vocabulaire sur les thèmes d’actualité. Mais pourquoi le faire seul ? Et si vous partagiez le travail pour gagner du temps ?

Voilà pourquoi j’ai crée un tableau collectif en ligne. Tout le monde peut le compléter en ajoutant une problématique ou des mots clés. Envie de participer ?

Téléchargez l’e-book « Objectif DELF B2 »

Cet article est extrait de l’e-book Objectif DELF B2.  Ce guide de 35 pages au format PDF est offert gratuitement à tous les nouveaux membres de Commun français. Il suffit de vous inscrire en indiquant votre adresse e-mail :


 

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !