Améliorer votre écoute

10 stratégies pour améliorer votre écoute du français

J’ai déjà eu l’occasion, au tout début de ce blog, de vous présenter des stratégies générales pour améliorer votre compréhension orale. C’est sans doute la capacité la plus problématique pour ceux qui apprennent une langue étrangère. Comme je fais actuellement des recherches en vue de la rédaction de mon prochain guide, j’en profite pour développer ce premier article.

Quelles stratégies pour améliorer votre écoute du français ?

Testez-vous un peu. Parmi ces stratégies, lesquelles utilisez-vous souvent, parfois, jamais ? Puis cliquez sur chaque stratégie pour découvrir mes conseils.

1. Vous vous fixez un programme de travail.

On ne le répètera jamais assez… Des écoutes irrégulières et sans but précis ne donneront pas beaucoup de résultats. Assurez-vous d’abord de bien connaître votre niveau. Puis fixez-vous des objectifs précis : qu’est-ce que vous avez besoin d’améliorer exactement ? Enfin, prévoyez des séances de travail courtes, mais bien réparties dans la semaine.

2. Vous développez vos savoirs.

Qu’est-ce que c’est comprendre ? C’est reconnaître des choses que vous connaissez déjà… Les 2 difficultés les plus fréquentes sont le manque de vocabulaire et le manque de savoirs sur la culture et la société françaises. La lecture est un bon moyen de développer ces savoirs, y compris des livres dans votre langue maternelle !

3. Vous préparez une écoute.

Dans votre langue maternelle, vous avez déjà l’habitude de préparer une écoute : vous lisez par exemple la présentation d’une émission, le résumé d’un film, etc. Alors pourquoi pas en français ? De nombreuses techniques sont possibles comme regarder une vidéo une fois sans le son, lire un article de presse pour acquérir des connaissances sur un sujet

4. Vous écoutez des documents authentiques.

Le document réellement authentique est celui qui n’est pas fabriqué (par un professeur) dans le but d’apprendre le français. Ce type de document, que vous trouverez partout sur Internet, est le seul qui vous permettra de comprendre le français tel qu’il est parlé dans la réalité. Les documents fabriqués sont écrits à l’avance et généralement joués par des comédiens : le français est « pur », la structure trop claire, les intonations ne sont pas naturelles, etc. Ils sont bien sûr plus faciles à comprendre, mais c’est justement pour cette raison qu’ils ne vous aideront pas sur le long terme.

5. Vous variez les documents.

Cela va dépendre de vos objectifs principaux bien sûr. Avez-vous besoin de comprendre des cours universitaires pour vos études en France ou de travailler avec des francophones ? Mais en règle générale, essayez de vous exposer à un maximum de situations possibles : monologue, dialogue, journal télévisé, interview, fiction, etc.

6. Vous n’avez pas peur de l’inconnu.

L’erreur classique est de chercher à tout comprendre et de bloquer devant un mot nouveau… Or, le plus souvent, il est inutile de tout comprendre. On écoute un document avec un objectif précis en sélectionnant les informations dont on a besoin.

7. Vous commencez par une écoute globale.

On peut distinguer plusieurs types d’écoute : globale, sélective, détaillée, fine… Commencez toujours par une écoute globale d’un document pour en identifier la situation de communication : qui parle à qui, sur quel sujet, dans quel but, etc. Cela vous aidera à éviter des erreurs d’interprétation quand vous entrerez dans les détails.

8. Vous vous aidez du contexte pour comprendre.

C’est une des qualités essentielles du « bon auditeur » ! Partez de ce que vous connaissez pour découvrir l’inconnu. Entraînez-vous à déduire le sens d’un mot nouveau avec le reste de la phrase. Dans notre langue maternelle la plupart du temps, il suffit d’écouter le début d’une phrase pour deviner la suite. C’est ce même « principe d’économie » qu’il faut appliquer dans une langue étrangère.

9. Vous ne traduisez pas mentalement.

Que ce soit à l’oral ou à l’écrit, il est important de prendre très tôt l’habitude de penser directement en français. La traduction demande énormément d’énergie (demandez ce qu’en pense un interprète professionnel après 4 heures de conférence…) qu’il faut réserver aux techniques plus utiles. De plus, elle devient franchement impossible lors d’une activité d’écoute. Cela va beaucoup trop vite !

10. Vous utilisez une transcription.

Une transcription du document que vous écoutez est très utile si vous travaillez sans professeur. Ne la lisez pas avant l’écoute bien entendu, mais utilisez-là pour vérifier si vous avez bien atteint vos objectifs de compréhension. Vous trouverez sur Internet des émissions de radio qui sont accompagnées de leur transcription, comme la revue de presse d’Europe 1 dont j’ai eu l’occasion de parler.

À vous !

Utilisez-vous d’autres stratégies pour améliorer votre écoute ? Quelles difficultés rencontrez-vous ? Partagez avec nous dans les commentaires !

Si ce sujet vous intéresse, abonnez-vous à Commun français pour être informé de mes prochains articles ! Vous pourrez y découvrir des idées d’activités sur Internet pour appliquer toutes ces stratégies. De plus, vous pourrez télécharger une version améliorée de cet article au format PDF.

Pas encore membre de notre communauté ? Pour le devenir, c’est très simple. Inscrivez-vous avec votre adresse e-mail et suivez bien les instructions :


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager avec vos amis sur les réseaux !

revue de presse

Comment travailler la compréhension orale avec une revue de presse ?

Dans la sitographie qui termine mon guide Objectif DALF C1, j’ai choisi d’inclure la revue de presse d’Europe 1, même si elle n’est pas spécialement conçue pour les étudiants de français. Voyons plus en détail comment l’utiliser pour améliorer votre compréhension orale.

Qu’est-ce qu’une revue de presse ?

Une revue de presse est une émission de radio ou de télévision qui sélectionne des articles parus dans la presse papier du jour. Ces articles sont résumés, cités, voire commentés dans certains cas, par un journaliste qui lit un texte rédigé au préalable. L’organisation de chaque revue de presse peut varier. Elle peut présenter rapidement une série d’articles sur un même sujet. Mais elle peut également choisir de consacrer plus de temps à un seul article.

La revue de presse d’Europe 1

La revue de presse d’Europe 1 est diffusée tous les matins de la semaine, mais vous pouvez l’écouter quand vous le voulez sur le site de la station, car toutes les émissions sont archivées. Vous pouvez ainsi les choisir selon les thèmes qui vous intéressent.

Chaque émission est disponible sous 2 formats : une vidéo à visionner sur le site et un fichier MP3 à télécharger sur votre appareil. La vidéo a ceci d’intéressant qu’elle affiche au fur et à mesure les photos des articles qui sont présentés. Leurs titres peuvent vous aider à comprendre le document, mais aussi à rechercher les articles d’origine sur Internet.

Revue de presse Europe 1

Mais l’intérêt principal pour qui veut améliorer son écoute du français reste la présence d’une transcription intégrale de la revue de presse, particulièrement utile pour travailler en autonomie.

Bref, la revue de presse d’Europe 1 propose un ensemble de ressources complémentaires (orales et écrites) qui pourront servir à des activités de compréhension très variées.

Quelles activités possibles avec une revue de presse ?

Voici quelques idées d’activités utiles destinées aux niveaux avancés (C1 et C2). Cette liste n’est pas exhaustive, bien entendu ! J’espère bien que vous allez nous en proposer d’autres.

Avec la transcription

  1. Écoutez plusieurs fois la revue de presse pour en noter les informations essentielles. Puis vérifiez votre compréhension à l’aide de la transcription.
  2. Écoutez et repérez les verbes et expressions pour rapporter des propos. Puis vérifiez dans la transcription. En effet, les revues de presse usent de nombreux verbes et expressions pour introduire un discours rapporté, par exemple « explique le journal », « raconte un journaliste ». Ce lexique vous sera très utile si vous passez des épreuves orales comme celles du DALF C1 et C2.

Avec l’article de presse

Pour ces activités, vous devrez d’abord repérer, à l’aide de la vidéo, le titre d’un article qui est assez longuement présenté dans la revue de presse. À l’aide de son titre, recherchez l’article sur Internet.

  1. Lisez une fois l’article pour faciliter l’écoute de la revue de presse. En effet, j’ai déjà eu l’occasion sur ce blog de montrer l’intérêt de préparer l’écoute d’un document d’actualité.
  2. Préparez vous-même la présentation d’un article, puis écoutez la revue de presse pour comparer. Avez-vous relevé les mêmes informations ?
  3. Lisez d’abord une fois l’article. Puis écoutez la revue de presse en gardant l’article sous les yeux. Quels passages sont cités dans la revue ? Quelles informations sont reformulées ?

À vous !

Que pensez-vous de ces activités ? Est-ce qu’elles vous semblent efficaces ? Avez-vous d’autres idées à partager ?

En bonus !

Les membres de Commun français peuvent télécharger une sitographie avec beaucoup d’autres liens pour pratiquer la compréhension orale sur Internet.

Pas encore membre de notre communauté ? Pour le devenir, c’est très simple. Inscrivez-vous avec votre adresse e-mail et suivez bien les instructions :


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager avec vos amis sur les réseaux !

Compréhension orale

Compréhension orale DALF C1

Comment se préparer à l’épreuve de compréhension orale DALF C1 ? Avec cet article, je poursuis mon guide de préparation à l’examen commencé avec les thèmes essentiels du DALF C1. Voyons d’abord comment se déroule l’épreuve.

L’épreuve de compréhension orale DALF C1 en bref

Durée de l’épreuve 40 minutes environ
Type d’exercice Questions à choix multiple + réponses à rédiger
Type de documents 1 document radiophonique long (2 écoutes) + 2 ou 3 documents radiophoniques courts (une écoute)
Durée maximale des documents 10 minutes au total

Les émissions, le plus souvent authentiques, sont tirées de radios françaises comme RFI, France Inter, Europe 1… Le registre de langue est standard, voire assez soutenu, mais on peut également rencontrer du français familier.

Le document long consiste en une émission thématique où l’on peut entendre différents points de vue. C’est généralement un mélange d’écrit oralisé (quand le journaliste lit son texte) et d’oral spontané (interventions des invités). Le questionnaire demande une compréhension fine et détaillée.

Les documents courts, en revanche, sont essentiellement informatifs. Il s’agit de flashs d’informations, de spots publicitaires… Les questionnaires, très brefs, demandent de repérer les informations essentielles.

Compétence générale

D’après cette description de l’épreuve de compréhension orale, on peut déduire la compétence générale d’un bon candidat :

Le candidat à l’examen du DALF C1 doit être capable de comprendre dans le détail une émission de radio :
— d’une durée assez longue,
— sur un sujet abstrait et complexe qui ne lui est pas familier,
— qui contient des expressions idiomatiques courantes,
— dont le registre de langue peut varier.

Savoir-faire

On retrouve pour l’essentiel les savoir-faire déjà impliqués dans l’épreuve orale du DELF B2. Mais au niveau C1, le candidat dispose d’un vocabulaire beaucoup plus étendu et il est plus à l’aise avec les différents registres de langue.

Qu’est-ce que vous devez donc savoir faire pour bien répondre aux questions ?

Identifier la situation de communication
Quel est le type d’émission ? Quelle est la fonction des personnes interrogées ? Quelle est l’intention du document : informer, critiquer… ?

Identifier l’organisation d’un document
Comment progressent les informations et les arguments ? Est-ce que je peux repérer les transitions même si elles ne sont pas explicites ?

Relever une information précise
Est-ce que je peux me concentrer sur la recherche d’une information ? Est-ce que je peux repérer des causes, des objectifs… ?

Résumer des informations ou des arguments
Quel est le point de vue d’une personne interviewée ? Est-ce que je sais mettre en relation des informations dispersées dans un document ?

Reformuler une information ou un argument
Est-ce que je peux repérer des synonymes ? Est-ce que je peux formuler un point de vue avec d’autres mots ?

Repérer les changements de registre de langue
Est-ce que je sais distinguer un français familier d’un français standard ? Est-ce que je suis familiarisé avec la syntaxe du français parlé ?

Reconnaître les expressions idiomatiques courantes
Est-ce que je connais les expressions françaises les plus utilisées ? Que signifie, par exemple, l’expression « donner carte blanche à quelqu’un » ?

À vous !

Les savoir-faire décrits ci-dessus vous permettront de vous fixer des objectifs de travail pour préparer la compréhension orale du DALF C1. Par ailleurs, il n’est pas difficile de trouver des documents, puisque la plupart des radios françaises peuvent s’écouter sur Internet. Et pour l’apprentissage du français familier, le meilleur moyen est encore de regarder des films !

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce référentiel. J’adorerais vous entendre !

Cet article est extrait d’un projet de livre en cours, « Objectif DALF C1 », qui est comme la suite de mon Objectif DELF B2. Pour être informé des prochains articles, devenez membre de Commun français. C’est simple et gratuit !


Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Objectif DALF C1

Votre guide de préparation à l’examen

Le premier référentiel complet avec de nombreuses stratégies et une bibliographie commentée.

préparer l'écoute d'un document d'actualité

Comment préparer l’écoute d’un document d’actualité ?

Comment préparer l’écoute d’un document d’actualité est le troisième article d’une série pour vous aider à améliorer votre compréhension orale.

Pourquoi préparer l’écoute d’un document d’actualité ?

Vous avez remarqué ? En cours de français, le professeur donne toujours quelques activités à faire avant d’écouter un document. C’est normal, une écoute sans préparation risquerait d’être trop difficile.

Pourquoi est-ce qu’un document vous paraît difficile à comprendre ? Une des raisons les plus fréquentes c’est le manque de connaissances sur le sujet. Non seulement vous manquez du vocabulaire nécessaire en français, mais encore vous savez peu de choses du sujet dans votre langue maternelle. Alors, tous les moyens sont bons pour acquérir ces connaissances ! Vous pouvez très bien préparer l’écoute d’un document d’actualité par la lecture d’un article de presse sur le même sujet.

L’activité en bref

Objectif principal Préparer une écoute difficile
Type d’activité lecture + compréhension des informations principales
Type de support article de presse + reportage d’actualité
Sous-titres non
Transcription non

Déroulement

  1. Choisissez un reportage d’actualité qui correspond à votre niveau. Relevez le titre du document, identifiez bien son sujet et essayez de deviner son contenu. Par exemple, si le document parle d’une loi : quel est le contenu de cette loi ? Quel est son objectif ?
  2. Cherchez un article de presse qui parle de la même actualité. Lisez-le attentivement pour repérer les informations principales et le vocabulaire important. Vous pouvez bien sûr utiliser un dictionnaire pour les mots clés du document. Mais n’oubliez jamais le but qui est de repérer les informations importantes, pas de comprendre tous les mots…
  3. Écoutez le document et repérez les informations que vous avez lues dans l’article. Réécoutez autant de fois que nécessaire.
  4. Éventuellement, si vous comprenez bien le document, vous pouvez même essayer de faire des comparaisons : les informations sont-elles identiques dans les 2 documents ? Quelles informations l’article donne-t-il en plus ? etc.

Où trouver des documents ?

Vous trouverez des reportages d’actualité sur des sites comme Euronews ou France 24. Pour les articles de presse, vous pouvez chercher dans Google à partir du titre du reportage. Autrement, vous pouvez chercher directement dans les journaux les plus connus : Le Monde, Le Figaro et Libération. Ou encore les sites d’agence de presse comme Reuters ou l’Agence France Presse (AFP).

À vous !

Vous pouvez déjà tester cette stratégie sur un reportage intéressant que j’ai trouvé sur Euronews. Et voici l’article de presse qui traite du même sujet. Efficace, non ? Vous voudrez peut-être également essayer de travailler la compréhension orale avec une revue de presse.

Que pensez-vous de cette activité ? J’aimerais connaître votre opinion ! Et si vous trouvez de bons documents, n’hésitez pas à les partager avec nous en postant un commentaire ci-dessous !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager avec vos amis sur les réseaux !

Comprendre des informations chiffrées

Comprendre des informations chiffrées

Comprendre des informations chiffrées est le deuxième article d’une série pour vous aider à améliorer votre compréhension orale. J’ai conseillé dans le premier article de fabriquer vous-mêmes vos activités sur internet, en fonction de vos besoins. Voyons maintenant un « modèle » que vous pourrez suivre pour vos propres exercices d’écoute.

Pourquoi comprendre des informations chiffrées ?

Comprendre des informations chiffrées, c’est-à-dire des dates, des résultats de sondage, des statistiques, etc. L’exercice pose souvent des difficultés… même aux niveaux avancés. Or, il est très fréquent dans les examens. C’est pourquoi il vaut mieux vous entraîner ! À partir d’un niveau avancé, je conseille de choisir des documents authentiques, c’est-à-dire des documents non préparés par un professeur. De cette façon, vous restez proche d’une situation réelle, comme celles que vous pourrez rencontrer si vous allez dans un pays francophone.

L’activité en bref

Objectif comprendre des chiffres
Type d’activité repérage d’informations et prise de notes
Type de support tout document audio ou vidéo qui contient des informations chiffrées
Sous-titre non
Transcription oui

Déroulement

Voici les étapes que vous pouvez suivre pour cette activité :

  1. Choisissez un document qui correspond à votre niveau et qui dispose d’une transcription.
  2. Écoutez ou regardez le document 1 fois en entier (du début à la fin) pour comprendre l’information principale.
  3. Réécoutez le document autant de fois que nécessaire pour noter les chiffres que vous entendez. Attention : il faut être rapide ! Pour cela, pensez à utiliser un système de prise de notes. Par exemple, mille s’écrit « m » ; million s’écrit « M », etc.
  4. Vérifiez vos notes sur la transcription du document.

Où trouver des documents ?

Vous avez donc besoin de trouver des documents :

  • qui contiennent des informations chiffrées, bien sûr ;
  • qui ont une transcription où vous pourrez vérifier vos résultats.

Je recommande en particulier Euronews. En effet, ce site d’informations présente l’avantage d’accompagner ses reportages vidéo de leurs transcriptions. Choisissez par exemple des sujets relatifs à l’économie, des résultats de sondage…  où vous aurez plus de chance de trouver des chiffres.

À vous !

Que pensez-vous de cette activité ? J’aimerais connaître votre opinion ! Et si vous trouvez des bons documents, n’hésitez pas à les partager avec nous !

Cette première idée d’activités pour améliorer votre compréhension orale est la première d’une longue série. Alors restez en contact avec moi en devenant membre de Commun français. C’est simple, une inscription suffit :


 

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager avec vos amis.

Vous avez des difficultés pour comprendre le français ?

Comment améliorer votre compréhension orale ?

Par cet article, je commence une longue série consacrée à l’écoute du français. Je vous proposerai de nombreuses idées d’activités à réaliser en autonomie sur internet. Mais voyons d’abord ces 7 stratégies générales pour améliorer votre compréhension orale.

1. Acceptez l’inconnu

C’est LA stratégie de base pour devenir un bon auditeur d’une langue étrangère ! Utilisez tous vos moyens pour comprendre le plus possible. Mais si vous ne comprenez pas une partie d’un document, ce n’est pas grave ! C’est normal lorsqu’on apprend une langue. Par une pratique régulière, sans stress, vous aurez plus de confiance en vous.

2. Fixez-vous des objectifs précis

Écoutez des chansons pour le plaisir, c’est bien et je vous le conseille ! Mais il faut aussi travailler à partir d’objectifs précis, comme ceux que je présente dans mon guide « Objectif DELF B2 ». Ainsi, vous serez plus concentré et plus efficace. Vous pouvez, par exemple, décider de noter uniquement les informations chiffrées (dates, statistiques…) que vous entendez dans un document.

3. Trouvez les bons documents

Les ressources pour améliorer votre compréhension orale sont nombreuses sur internet. Comment choisir ? Essayez de sélectionner des documents :

  • en fonction de vos objectifs : pour noter des chiffres, cherchez des reportages sur l’économie…
  • correspondant à votre niveau : pour une écoute détaillée d’émissions de radio, il faut un niveau B2…
  • sur des sujets que vous aimez ou que vous connaissez : c’est important pour la motivation et l’écoute est plus facile.

4. Variez les activités

Dans votre langue maternelle, vous adaptez votre manière d’écouter selon les situations. C’est comme au sport également, il faut faire travailler tous les muscles  ! Essayez donc de varier les exercices quand vous écoutez du français :

  • comprendre en général ou dans le détail
  • relever des informations précises
  • faire une dictée
  • résumer l’information principale, etc.

5. Préparez votre écoute

Avez-vous déjà suivi des cours de français ? Vous avez sans doute remarqué que le professeur propose toujours des activités avant l’écoute d’un document. Cette préparation permet de fixer des objectifs, mais aussi de rendre l’exercice plus facile. Vous aussi, avant de commencer, vous pouvez :

6. Gardez le contrôle

Lorsqu’on écoute une langue étrangère, on peut se perdre très vite. Ne soyez pas passif. Utilisez les moyens disponibles pour travailler à votre rythme : pauses, retour en arrière, diminuer la vitesse, etc. Vérifiez votre compréhension en consultant une transcription ou des sous-titres. Et surtout, n’oubliez jamais votre objectif de départ.

7. Fabriquez vos propres activités !

Les activités pour améliorer votre compréhension orale ne manquent pas sur internet, comme vous pouvez le constater dans ce répertoire pour le français. Toutefois, attention :

  • Vous trouverez encore peu d’activités pour les niveaux avancés : B2, C1, C2.
  • Les activités disponibles ne répondent pas toujours à vos besoins ;
  • Il ne faut pas se limiter à des exercices « scolaires ». Écoutez aussi du français authentique, en situation naturelle.

C’est pourquoi je vous conseille de fabriquer vous-mêmes vos exercices de compréhension orale. Dans la suite de cette série d’articles, je vous indiquerai des idées d’activités et comment trouver des documents intéressants sur internet.

Restez en contact !

À vous !

Et vous, comment faites-vous pour améliorer votre compréhension orale ? Partagez vos idées en commentaires de cet article ou sur notre page Facebook. Et pour aller plus loin, consultez mon article 10 stratégies pour améliorer votre écoute du français.

 

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager !