Expressions idiomatiques

12 expressions idiomatiques pour argumenter

Comme je l’explique dans mon guide « Objectif DALF C1 », c’est à partir du niveau C1 qu’une bonne connaissance des expressions idiomatiques courantes devient indispensable. Très répandues pour la description ou l’expression des sentiments, les expressions pouvant servir à l’argumentation sont moins souvent étudiées.

Expressions idiomatiques ?

Mais qu’est-ce qu’une expression idiomatique ? Wikipédia en donne une excellente définition, que je me permets de citer :

Un idiotisme ou expression idiomatique est une construction ou une locution particulière à une langue, qui porte un sens par son tout et non par chacun des mots qui la composent. Il peut s’agir de constructions grammaticales ou, le plus souvent, d’expressions imagées ou métaphoriques.

Pourquoi des expressions idiomatiques pour argumenter ?

Ces expressions, généralement difficiles à traduire dans une autre langue, appartiennent à une communauté et constituent en quelque sorte un savoir partagé. Les utiliser vous permet à la fois de démontrer votre connaissance de la langue et de créer une complicité avec votre interlocuteur. Par ailleurs, ces expressions souvent imagées donnent de la couleur à vos arguments et permettent de mieux vous faire comprendre.

Attention toutefois à les placer aux bons moments ! Il ne s’agit surtout pas d’en mettre à toutes les phrases. Attention également à certaines expressions qui, trop familières, ne peuvent pas convenir dans toutes les situations. J’ai choisi dans cet article de ne présenter que des expressions d’un registre standard, que vous pourrez utiliser notamment à l’épreuve orale du DALF C1.

En voici donc 12 exemples, classées par notions utiles pour développer des arguments.

L’évolution

1. En dents de scie : évoluer de manière irrégulière

La hausse des prix a évolué en dents de scie ces dix dernières années.

2. Marquer un tournant : être le signe d’un changement important

Ce traité marque un tournant dans la relation entre les deux pays.

La cause

3. Pour la bonne et simple raison que : désigne une raison évidente et indiscutable

Il n’existe pas de solution universelle, pour la bonne et simple raison que les réseaux sociaux varient d’un pays à l’autre.

4. La pomme de discorde : cause de division ou de dispute

Le réchauffement climatique est toujours une pomme de discorde entre les États.

La conséquence

5. Faire l’effet d’une bombe : avoir un grand retentissement, provoquer un scandale

Ce livre sur les pesticides a fait l’effet d’une bombe en France.

6. Provoquer des réactions en chaîne : entraîner une série de conséquences liées entre elles

La disparition d’une seule espèce animale peut provoquer des réactions en chaîne.

L’opposition et la concession

7. Avoir beau faire : faire de nombreux efforts sans résultat

On a beau interdire le tabac dans les lieux publics, les clients continuent à fumer dans les restaurants.

8. À la rigueur : à la limite de l’acceptable

Cela me semble difficile d’interdire les voitures en ville ou alors, à la rigueur, celles qui sont vraiment trop vieilles.

Le but

9. Vouloir le beurre et l’argent du beurre : chercher à tout obtenir sans contrepartie

Polluer les rivières sans payer de dédommagement, c’est comme vouloir le beurre et l’argent du beurre.

10. À toutes fins utiles : pour servir dans tous les cas, pas dans un but précis

On pourrait déjà distribuer une brochure d’informations, à toutes fins utiles.

La certitude et l’incertitude

11. Avoir l’intime conviction que : être certain de quelque chose

J’ai l’intime conviction qu’il faut continuer dans cette voie.

12. Ne pas savoir sur quel pied danser : rester indécis face à un problème

Concernant l’intelligence artificielle, on voit bien que le gouvernement ne sait pas sur quel pied danser.

À vous !

Votre perfectionnement du français passe donc par l’apprentissage des expressions idiomatiques les plus courantes. Vous en connaissez certainement d’autres ! Je vous propose un jeu qui vous permettra de le prouver et de gagner mon tout nouveau guide « Objectif DALF C1 ».

Comment jouer ?

  1. Cherchez 1 autre expression idiomatique française pour 1 seule des notions ci-dessus (cause, certitude, etc.) ;
  2. Postez un exemple de votre expression en une phrase complète et originale, dans un commentaire sous cet article. Originale, j’insiste : pas une phrase copiée sur internet !

Les 10 premiers commentaires validés (exemple correct et original) recevront par e-mail mon guide « Objectif DALF C1 » au format PDF. Bonne chance !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux !

Objectif DALF C1

votre guide de préparation à l’examen

Le premier référentiel complet avec de nombreuses stratégies et une bibliographie commentée.

Objectif DALF C1

Objectif DALF C1 !

J’ai l’immense plaisir de vous annoncer la sortie de mon tout nouveau guide numérique. Objectif DALF C1 est le premier référentiel spécialement conçu pour la préparation à l’examen.

Pourquoi ce guide Objectif DALF C1 ?

Qu’est-ce que je dois préparer ? C’est une question qui m’est souvent posée sur les réseaux. Par des étudiants qui ne peuvent pas prendre de cours ou par des professeurs paniqués qui doivent assurer leur première séance dans quelques jours. Une panique que je comprends bien… puisque j’ai déjà connu la même !

La préparation à un examen demande de bien connaître ses exigences. Dire « je vais essayer d’améliorer mon oral » est trop vague. Mais « je dois apprendre à introduire un exposé », c’est déjà beaucoup plus précis ! En effet, il faut se fixer des objectifs précis et réalistes pour apprendre. C’est particulièrement important pour l’examen du DALF C1 où, en plus d’un niveau de langue, il est demandé de maîtriser des compétences spécifiques, comme la rédaction d’une synthèse de documents.

Destiné aussi bien aux candidats désirant se préparer en autonomie qu’aux professeurs qui ont besoin d’élaborer un programme de cours, ce guide comprend :

  • Une présentation détaillée des 4 épreuves ;
  • La liste des savoir-faire essentiels pour réussir dans chacune des épreuves ;
  • Les critères d’évaluation des productions écrite et orale ;
  • Des stratégies pour se préparer avec plus d’efficacité ;
  • Des listes annexes portant sur le lexique et la grammaire à connaître ;
  • Une sélection commentée de livres et de sites web pour vous aider à choisir des ressources.

Et comme pour tous mes guides numériques, il est accompagné d’un forum où les lecteurs peuvent poser des questions et échanger des idées.

Qu’est-ce que vous allez trouver dans Objectif DALF C1 ?

J’ai déjà publié sur ce blog de larges extraits du guide à mesure que je le rédigeais. Mais la plupart de ces passages ont été complétés et corrigés. Par ailleurs, j’ai ajouté pour chaque épreuve des stratégies importantes pour préparer l’examen plus efficacement. Le guide final se voit augmenté également de nouvelles sections comme une bibliographie commentée… Bref, voici le sommaire complet de ce livre numérique de 40 pages (au format PDF) :

  • Bienvenue !
  • Pourquoi ce guide ?
  • Mode d’emploi
  • Le niveau C1 en bref
  • L’examen en bref
  • LSH ou Sciences ?
  • Compétences globales
  • Stratégies globales
  • Compréhension orale
  • Compréhension écrite
  • Production écrite
  • Production orale
  • Thèmes essentiels
  • Notions essentielles
  • Fonctions essentielles
  • Grammaire essentielle
  • Bibliographie
  • Sitographie

Comment acheter Objectif DALF C1 ?

Pour sa sortie, ce livre numérique est vendu à – 50%, soit 1.99 USD, jusqu’au 30 septembre 2017. Il est déjà disponible sur la librairie Smashwords et tous les sites d’Amazon. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter la page dédiée au livre. Vous y trouverez notamment une série de questions fréquentes avec tous les détails sur les modalités d’achat.

Si vous n’y avez pas trouvé l’information que vous cherchez, n’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires de cet article.

Bonne lecture !

Oral DELF B2 - Réchauffement climatique

Exemple de sujet oral DELF B2

Parmi les problématiques qui appartiennent au thème de l’environnement, le réchauffement climatique se retrouve fréquemment dans les sujets d’oral DELF B2. Une problématique qui se prête bien au plan par résolution de problème, moins connu des candidats et dont je souhaiterais vous montrer un deuxième exemple.

Découvrons le sujet

L’élevage, première cause du réchauffement climatique

Même si le nombre de végétariens augmente, consommer de la viande est une tradition qui perdure, malgré son impact considérable sur l’environnement. L’élevage d’animaux constitue en effet la première cause du réchauffement climatique, puisqu’il rejette à lui seul 15 % des gaz à effet de serre, soit plus que les émissions de tous les moyens de transport réunis. Les terres qu’il mobilise pourraient être utilisées pour des cultures de végétaux capables d’absorber le CO2. De plus, la baisse des surfaces agricoles disponibles incite à la déforestation. Une diminution de l’élevage permettrait également de réduire la consommation d’eau, sachant qu’un kilogramme de bœuf nécessite 13 500 litres d’eau. Selon une étude européenne parue en 2013, diminuer les rations de viande dans les assiettes entraînerait une économie de 23 à 38 %.

D’après CNEWS Matin, 16/03/2017

Modèle de plan

Selon l’article, l’élevage serait la première cause du réchauffement climatique. L’augmentation de la consommation de viande entraînerait de multiples conséquences sur l’environnement : consommation d’eau excessive, déforestation, etc. Par conséquent, manger moins de viande permettrait de réduire le réchauffement climatique.

Exemple de problématique possible : comment lutter contre le réchauffement climatique ?

Ce genre d’article qui présente un moyen de lutter contre un phénomène invite à opter pour un plan de type résolution de problème en 3 parties : I. Situation et conséquences 2. Causes 3. Solutions.

I. Une situation inquiétante

1. L’effet de serre

  • Un phénomène naturel qui permet de réguler les températures sur la planète.
  • Un phénomène déréglé par les émissions de gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane…

2. Des impacts dramatiques

  • Augmentation des températures : canicules meurtrières (en 2003 par exemple) ; les scientifiques prévoient une augmentation de 1.5 à 4.5 degrés d’ici l’année 2100.
  • Des pluies plus abondantes responsables d’inondations meurtrières.
  •  Augmentation du niveau des mers due à la fonte des calottes polaires (30 % depuis les années 80) : de nombreux territoires sont menacés de disparaître sous les eaux.

II. Causes du réchauffement climatique

Les causes sont en partie naturelles : le climat est soumis à des variations. Mais on observe une nette aggravation par l’homme à cause du rejet dans l’atmosphère de gaz à effet de serre :

1. Combustion de pétrole et de gaz

  • Activités industrielles : les fumées rejetées par les usines de production…
  • Transports : généralisation de l’automobile, développement du transport aérien…

2. Élevage intensif

  • Nette augmentation de la consommation de viande (2 fois plus en France que nos grands-parents).
  • Élevage toujours plus intensif pour répondre à cette demande, responsable de 15 % des gaz à effet de serre.
  • Le besoin de terres pour l’alimentation des animaux entraîne la déforestation. Or les arbres permettent d’absorber une partie du dioxyde de carbone.

III. Solutions

1. Sur le plan politique

  • Accords internationaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • Punir les pollueurs : le principe du pollueur-payeur (contraventions).

2. Sur le plan technologique

  • Réduire les rejets industriels et les pesticides dans l’agriculture…
  • Développer les énergies renouvelables : énergie éolienne, solaire…

3. Sur le plan individuel

  • Limiter l’usage de l’automobile : développer les vélos électriques…
  • Adopter une alimentation plus respectueuse de l’environnement : produits bio, moins de viande…

À vous !

À vous de jouer maintenant ! Préparer votre monologue sur ce même sujet et entraînez-vous à le présenter. Je vous conseille vivement de vous enregistrer. Vous pourrez ensuite vous réécouter et même essayer d’évaluer votre production grâce à cette grille de critères. Si vous ne savez pas encore comment préparer l’oral du DELF B2, je vous invite à consulter mon modèle où je décris toutes les étapes de la préparation d’un monologue.

N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires de cet article. Je serais ravi de vous aider !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production orale DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.

Entretien du DELF B2

Comment se préparer à l’entretien du DELF B2 ?

Si vous préparez le DELF B2, vous le savez déjà : votre exposé (monologue) terminé, ce sera le moment de passer à l’entretien (débat) avec le jury. L’exercice fait peur car il est beaucoup plus difficile à prévoir ! Et peu de manuels proposent une préparation vraiment sérieuse. C’est pourquoi j’ai choisi d’y consacrer un chapitre complet dans mon guide Production orale DELF B2. Je vous propose maintenant d’en lire un extrait.

L’entretien du DELF B2 en bref

L’exercice dure de 5 à 10 minutes et il est évalué selon des critères très précis. En principe, un seul des 2 examinateurs vous pose des questions tandis que l’autre prend des notes. Mais deux remarques tout d’abord, pour bien définir ce type d’exercice :

  • Ce n’est pas vraiment un débat, où tout le monde peut s’exprimer à égalité, car les examinateurs ne parleront pas beaucoup. Ils vont surtout vous poser des questions pour vous faire parler. C’est normal, puisque c’est votre examen ! C’est pour cette raison que je préfère utiliser le mot entretien, qui est plus exact selon moi.
  • C’est une simulation. Les examinateurs vont jouer à n’être pas d’accord avec vos arguments pour tester vos réactions. N’ayez pas peur de contredire les examinateurs, d’exprimer vous aussi votre désaccord. Vous ne serez pas jugé sur vos idées, mais sur vos capacités à les exprimer.

Contrairement à l’exposé, l’entretien est un exercice difficile à préparer, car son déroulement dépend de chaque situation. Toutefois, vous verrez dans les sections suivantes qu’il est possible de s’y préparer, et de 2 manières :

  1. En anticipant les questions, c’est-à-dire en étudiant les types de questions possibles pour bien les comprendre le jour de l’examen. Eh oui, l’entretien est aussi un exercice de compréhension !
  2. En apprenant les fonctions essentielles, c’est-à-dire des structures de phrases pour répondre aux questions des examinateurs. Par exemple, comment exprimer un désaccord ? Comment exprimer une certitude ? etc.

Les temps forts de l’entretien du DELF B2

Alors à quelles questions devez-vous vous attendre ? Rappelons-le : il n’y a pas de règle absolue pour le déroulement d’un entretien. Cela va dépendre de chaque examinateur ainsi que de la qualité de votre exposé. Mais on peut tout de même distinguer 3 grands moments qui poursuivent chacun un but très différent :

1. Demander des précisions sur des points obscurs ou des manques dans votre exposé.

2. Discuter vos arguments et les solutions que vous avez proposées.

3. Aller plus loin, s’il reste du temps pour continuer l’échange.

Que vont donc faire les examinateurs à chacune de ces 3 étapes ? Essayons de lister les interventions les plus fréquentes.

1. Demander des précisions

Les examinateurs pourront vous demander de :

  • Formuler votre opinion finale (si vous n’avez pas clairement répondu à la problématique dans votre exposé).
  • Reformuler un argument qui n’était pas assez clair.
  • Parler plus concrètement d’une solution.
  • Illustrer un argument par un exemple.
  • Parler de votre expérience personnelle.

2. Débattre de vos arguments

Les examinateurs pourront :

  • Exprimer un désaccord
  • Critiquer une de vos solutions
  • Demander votre opinion
  • Demander votre sentiment
  • Suggérer une solution

3. Aller plus loin

Dans ce dernier moment de l’entretien, s’il reste du temps, les examinateurs pourront vous demander :

  • D’aborder un autre aspect du sujet
  • D’élargir le débat
  • De comparer avec votre pays
  • D’imaginer le futur

À vous !

Un bon moyen de se préparer à l’entretien du DELF B2 consiste donc à anticiper les types de questions possibles. Supposons que l’examinateur vous demande de reformuler un argument. Il pourra dire, par exemple : Vous affirmez que le jeu vidéo est un art noble. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ? 

À votre tour, essayez de formuler les questions que l’examinateur pourrait vous poser. Vous trouverez également dans mon guide Production orale DELF B2 de nombreuses activités pratiques accompagnées de documents audio.

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production orale DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.