Oral DELF B2 - Réchauffement climatique

Exemple de sujet oral DELF B2

Parmi les problématiques qui appartiennent au thème de l’environnement, le réchauffement climatique se retrouve fréquemment dans les sujets d’oral DELF B2. Une problématique qui se prête bien au plan par résolution de problème, moins connu des candidats et dont je souhaiterais vous montrer un deuxième exemple.

Découvrons le sujet

L’élevage, première cause du réchauffement climatique

Même si le nombre de végétariens augmente, consommer de la viande est une tradition qui perdure, malgré son impact considérable sur l’environnement. L’élevage d’animaux constitue en effet la première cause du réchauffement climatique, puisqu’il rejette à lui seul 15 % des gaz à effet de serre, soit plus que les émissions de tous les moyens de transport réunis. Les terres qu’il mobilise pourraient être utilisées pour des cultures de végétaux capables d’absorber le CO2. De plus, la baisse des surfaces agricoles disponibles incite à la déforestation. Une diminution de l’élevage permettrait également de réduire la consommation d’eau, sachant qu’un kilogramme de bœuf nécessite 13 500 litres d’eau. Selon une étude européenne parue en 2013, diminuer les rations de viande dans les assiettes entraînerait une économie de 23 à 38 %.

D’après CNEWS Matin, 16/03/2017

Modèle de plan

Selon l’article, l’élevage serait la première cause du réchauffement climatique. L’augmentation de la consommation de viande entraînerait de multiples conséquences sur l’environnement : consommation d’eau excessive, déforestation, etc. Par conséquent, manger moins de viande permettrait de réduire le réchauffement climatique.

Exemple de problématique possible : comment lutter contre le réchauffement climatique ?

Ce genre d’article qui présente un moyen de lutter contre un phénomène invite à opter pour un plan de type résolution de problème en 3 parties : I. Situation et conséquences 2. Causes 3. Solutions.

I. Une situation inquiétante

1. L’effet de serre

  • Un phénomène naturel qui permet de réguler les températures sur la planète.
  • Un phénomène déréglé par les émissions de gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane…

2. Des impacts dramatiques

  • Augmentation des températures : canicules meurtrières (en 2003 par exemple) ; les scientifiques prévoient une augmentation de 1.5 à 4.5 degrés d’ici l’année 2100.
  • Des pluies plus abondantes responsables d’inondations meurtrières.
  •  Augmentation du niveau des mers due à la fonte des calottes polaires (30 % depuis les années 80) : de nombreux territoires sont menacés de disparaître sous les eaux.

II. Causes du réchauffement climatique

Les causes sont en partie naturelles : le climat est soumis à des variations. Mais on observe une nette aggravation par l’homme à cause du rejet dans l’atmosphère de gaz à effet de serre :

1. Combustion de pétrole et de gaz

  • Activités industrielles : les fumées rejetées par les usines de production…
  • Transports : généralisation de l’automobile, développement du transport aérien…

2. Élevage intensif

  • Nette augmentation de la consommation de viande (2 fois plus en France que nos grands-parents).
  • Élevage toujours plus intensif pour répondre à cette demande, responsable de 15 % des gaz à effet de serre.
  • Le besoin de terres pour l’alimentation des animaux entraîne la déforestation. Or les arbres permettent d’absorber une partie du dioxyde de carbone.

III. Solutions

1. Sur le plan politique

  • Accords internationaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • Punir les pollueurs : le principe du pollueur-payeur (contraventions).

2. Sur le plan technologique

  • Réduire les rejets industriels et les pesticides dans l’agriculture…
  • Développer les énergies renouvelables : énergie éolienne, solaire…

3. Sur le plan individuel

  • Limiter l’usage de l’automobile : développer les vélos électriques…
  • Adopter une alimentation plus respectueuse de l’environnement : produits bio, moins de viande…

À vous !

À vous de jouer maintenant ! Préparer votre monologue sur ce même sujet et entraînez-vous à le présenter. Je vous conseille vivement de vous enregistrer. Vous pourrez ensuite vous réécouter et même essayer d’évaluer votre production grâce à cette grille de critères. Si vous ne savez pas encore comment préparer l’oral du DELF B2, je vous invite à consulter mon modèle où je décris toutes les étapes de la préparation d’un monologue.

N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires de cet article. Je serais ravi de vous aider !

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production orale DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.

Entretien du DELF B2

Comment se préparer à l’entretien du DELF B2 ?

Si vous préparez le DELF B2, vous le savez déjà : votre exposé (monologue) terminé, ce sera le moment de passer à l’entretien (débat) avec le jury. L’exercice fait peur car il est beaucoup plus difficile à prévoir ! Et peu de manuels proposent une préparation vraiment sérieuse. C’est pourquoi j’ai choisi d’y consacrer un chapitre complet dans mon guide Production orale DELF B2. Je vous propose maintenant d’en lire un extrait.

L’entretien du DELF B2 en bref

L’exercice dure de 5 à 10 minutes et il est évalué selon des critères très précis. En principe, un seul des 2 examinateurs vous pose des questions tandis que l’autre prend des notes. Mais deux remarques tout d’abord, pour bien définir ce type d’exercice :

  • Ce n’est pas vraiment un débat, où tout le monde peut s’exprimer à égalité, car les examinateurs ne parleront pas beaucoup. Ils vont surtout vous poser des questions pour vous faire parler. C’est normal, puisque c’est votre examen ! C’est pour cette raison que je préfère utiliser le mot entretien, qui est plus exact selon moi.
  • C’est une simulation. Les examinateurs vont jouer à n’être pas d’accord avec vos arguments pour tester vos réactions. N’ayez pas peur de contredire les examinateurs, d’exprimer vous aussi votre désaccord. Vous ne serez pas jugé sur vos idées, mais sur vos capacités à les exprimer.

Contrairement à l’exposé, l’entretien est un exercice difficile à préparer, car son déroulement dépend de chaque situation. Toutefois, vous verrez dans les sections suivantes qu’il est possible de s’y préparer, et de 2 manières :

  1. En anticipant les questions, c’est-à-dire en étudiant les types de questions possibles pour bien les comprendre le jour de l’examen. Eh oui, l’entretien est aussi un exercice de compréhension !
  2. En apprenant les fonctions essentielles, c’est-à-dire des structures de phrases pour répondre aux questions des examinateurs. Par exemple, comment exprimer un désaccord ? Comment exprimer une certitude ? etc.

Les temps forts de l’entretien du DELF B2

Alors à quelles questions devez-vous vous attendre ? Rappelons-le : il n’y a pas de règle absolue pour le déroulement d’un entretien. Cela va dépendre de chaque examinateur ainsi que de la qualité de votre exposé. Mais on peut tout de même distinguer 3 grands moments qui poursuivent chacun un but très différent :

1. Demander des précisions sur des points obscurs ou des manques dans votre exposé.

2. Discuter vos arguments et les solutions que vous avez proposées.

3. Aller plus loin, s’il reste du temps pour continuer l’échange.

Que vont donc faire les examinateurs à chacune de ces 3 étapes ? Essayons de lister les interventions les plus fréquentes.

1. Demander des précisions

Les examinateurs pourront vous demander de :

  • Formuler votre opinion finale (si vous n’avez pas clairement répondu à la problématique dans votre exposé).
  • Reformuler un argument qui n’était pas assez clair.
  • Parler plus concrètement d’une solution.
  • Illustrer un argument par un exemple.
  • Parler de votre expérience personnelle.

2. Débattre de vos arguments

Les examinateurs pourront :

  • Exprimer un désaccord
  • Critiquer une de vos solutions
  • Demander votre opinion
  • Demander votre sentiment
  • Suggérer une solution

3. Aller plus loin

Dans ce dernier moment de l’entretien, s’il reste du temps, les examinateurs pourront vous demander :

  • D’aborder un autre aspect du sujet
  • D’élargir le débat
  • De comparer avec votre pays
  • D’imaginer le futur

À vous !

Un bon moyen de se préparer à l’entretien du DELF B2 consiste donc à anticiper les types de questions possibles. Supposons que l’examinateur vous demande de reformuler un argument. Il pourra dire, par exemple : Vous affirmez que le jeu vidéo est un art noble. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ? 

À votre tour, essayez de formuler les questions que l’examinateur pourrait vous poser. Vous trouverez également dans mon guide Production orale DELF B2 de nombreuses activités pratiques accompagnées de documents audio.

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager sur vos réseaux !

Production orale DELF B2

enfin un guide complet !

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 150 pages d’exercices et de conseils.