10 stratégies pour améliorer la production écrite

stratégies

Combien de fois j’ai entendu des étudiants me dire : « je suis trop mauvais à l’écrit » ! En réalité, il n’y a pas de bon ou de mauvais : il y a ceux qui adoptent les bonnes stratégies pour améliorer la production écrite et les autres…

Définition

Mais qu’est-ce qu’une stratégie d’abord ?

Une stratégie est une « bonne pratique » ou technique qui vous aide à organiser, réaliser des activités ou contrôler le résultat de vos activités.

Quelles stratégies pour améliorer la production écrite ?

Testez-vous un peu. Parmi ces stratégies, lesquelles utilisez-vous souvent, parfois, jamais ? Puis lisez mes conseils.

1. Vous lisez régulièrement du français.

C’est bien connu : plus vous lisez, mieux vous écrivez. En lisant, vous développez votre vocabulaire, vous apprenez des modèles de phrases. Pour les examens de niveaux avancés, il est recommandé de lire la presse, cela vous aidera aussi pour la compréhension écrite. Mais n’hésitez pas à lire aussi les types de textes que vous aimez déjà dans votre langue maternelle (bandes dessinées, romans, etc.) Vous lirez ainsi avec plus de plaisir !

2. Vous travaillez l’écrit avec une autre personne.

Écrire n’est pas nécessairement une activité solitaire. De nombreux scénarios sont possibles pour travailler la production écrite en tandem (par 2). Par exemple, vous pouvez chercher des idées en commun, corriger la production de l’autre, sélectionner la meilleure lettre en justifiant votre choix, etc.

3. Vous pensez au lecteur quand vous écrivez.

Penser au lecteur vous oblige à respecter la situation de communication (comment est-ce que je m’adresse à mon destinataire ?). Surtout, cela vous oblige à être clair. Pour cela, il faut toujours se poser des questions quand on écrit : est-ce que le lecteur connaît cet exemple ou est-ce que je dois expliquer ? Est-ce que mon argument va convaincre le lecteur ?

4. Vous avez des techniques pour chercher des idées.

Les thèmes dans les examens sont très variés. Vous devez pouvoir vous exprimer sur beaucoup de choses et très rapidement. Vos avez certainement beaucoup de connaissances sur le monde. Apprendre des techniques pour les mobiliser rapidement vous fera gagner beaucoup de temps.

5. Vous faites attention aux règles d’organisation d’un texte.

Où est-ce que j’écris mon adresse dans une lettre formelle ? Que faut-il mettre dans la conclusion d’un essai ? Prenez l’habitude d’observer ces règles, de les mémoriser et de les utiliser dans vos productions. Ces règles ne sont pas seulement des « obligations » ennuyeuses. Ce sont des aides pour écrire plus vite et plus facilement.

6. Vous faites un plan avant d’écrire.

Dans les examens, on vous demande souvent d’écrire des textes argumentatifs. Ce type de texte doit suivre un ordre logique pour être clair et convaincant. Faire un plan est donc indispensable pour éviter les répétitions, les arguments sans lien logique avec le sujet, etc. De plus, vous n’avez pas toujours le temps d’écrire un brouillon. Si vous avez oublié une idée, ce sera très difficile de l’ajouter ensuite.

7. Vous écrivez directement en français.

C’est indispensable ! Écrire des phrases « dans sa tête » en langue maternelle puis traduire mot à mot en français donne des textes généralement très mauvais. Pensez à respecter la construction des phrases. Vous pouvez aussi penser par fonctions, c’est-à-dire des phrases modèles. Par exemple, à la fin d’une lettre, vous devez saluer le destinataire. Quelle phrase est-ce qu’on utilise pour saluer en français ? Vous pourrez trouver des exemples de fonctions essentielles dans mon guide « Objectif DELF B2. »

8. Vous essayez d’abord d’écrire sans dictionnaire.

N’utilisez pas le dictionnaire trop tôt, car cela peut bloquer votre expression. Essayez d’abord d’exprimer le maximum d’idées, puis cherchez dans le dictionnaire les mots dont vous avez besoin pour finir votre texte.

9. Vous relisez votre texte quand vous avez fini d’écrire.

Gardez toujours du temps pour réviser votre texte et corriger les erreurs que vous voyez. Est-ce que vous avez respecté le sujet ? Est-ce que vous avez rédigé une conclusion ? Est-ce que vous avez écrit la date et le lieu en haut à droite de la lettre ? Tout le monde est capable d’évaluer son travail, pas seulement les professeurs. Bien sûr, vous ne pourrez pas tout évaluer, vous oublierez peut-être des choses… Mais vérifiez le maximum.

10. Vous avez quelqu’un pour vous aider quand vous rencontrez des difficultés.

Quand on apprend une langue comme le français, il est important de pouvoir travailler avec d’autres étudiants ou si possible avec une personne dont le français est la langue maternelle. Pouvez-vous facilement poser des questions à votre professeur ? Travaillez-vous souvent avec des amis ? Participez-vous à des groupes en ligne ? Pensez à vous inscrire à nos forums d’entraide !

À vous !

Connaissez-vous d’autres stratégies pour améliorer la production écrite ? Partagez en commentaires !

Cet article est un extrait (légèrement modifié) d’un guide en préparation : Production écrite DELF B2. Pour rester informés, abonnez-vous à ma lettre d’informations et recevez immédiatement votre cadeau de bienvenue.

L’inscription est gratuite !


 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Production écrite DELF B2

Enfin un guide complet

Besoin d’aide pour préparer l’examen ? Essayez ce guide avec plus de 100 pages d’exercices et de conseils.

2 Commentaires

    ANDRE

    J’ai beacoup de problemes avec l’ecriture , j’ai peur de parle aussi d’ecris, comment je peux ameilleure cceux

      Stéphane

      Bonjour Andre,
      quels sont vos problèmes plus exactement ? Manque de vocabulaire ? Manque d’idées ? Essayez de les identifier, c’est déjà un début de solution 😉
      Et est-ce que vous avez essayé les stratégies que je présente dans cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*